Dandy Livingstone

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Livingstone (homonymie).

Dandy, de son vrai nom Robert Livingstone Thompson, également connu sous de nombreux autres pseudonymes, est un chanteur, musicien et producteur jamaïcain né le 14 décembre 1943 à Kingston. Il est surtout connu pour le hit de 1972 Suzanne Beware of the Devil et pour le titre Rudy, A Message to You devenu un hit des Specials en 1979.

Biographie[modifier | modifier le code]

Dandy arrive en Angleterre en 1959 à l'âge de quinze ans. Il y enregistre ses premiers disques de ska à partir de 1963 dont In The Valley sur Planetone, sous le nom de The Keynotes (And The Planets). Puis il monte le duo Sugar n' Dandy avec Sugar "Tito Simon" Simone. Ils enregistrent quelques ska, qui n'ont pas l'authenticité des productions jamaïcaines mais avec lesquelles ils obtiennent de francs succès (Let's Ska, Time And Dide). Le label Carnival sort une compilation The Ska's The Limit (1964) avec quatre de leurs morceaux. Il enregistre aussi seul en 1964 pour Dice (A Little More Ska, Rudie Don't Go), et pour Blue Beat en 1965, dont I Know sous le nom de The Rub A Dubs.

Il signe en 1967 sur Ska Beat et sort son plus grand succès : Rudy, A Message to You, à l'enregistrement duquel participe Rico Rodriguez. Ce titre sera repris par Judge Dread et par The Specials.

Puis il se lance dans la production avec le label Giant. Il y enregistre ses propres rocksteady avec le groupe The Superboys (Propagandist, Let's Do Rock Steady, Rudie With Me, We Are Still Rude) et d'autres artistes comme Junior Smith. Il sort son premier album en 1967, puis trois autres sur Trojan. Le single Donkey Returns est une des meilleures ventes de l'année 1968.

Avec l'avènement de l'early reggae à partir de 1969, il intensifie encore sa production aves ses deux labels Downtown et J-Dan, notamment Rico And The Rudies, The Music Doctors ou Desmond Riley. Il enregistre sous les noms de Bobby Thompson, Prince of Darkness, Roy Gee, Mr. Most ou encore des titres DJ sous le nom de Boy Friday. Il sort deux albums en duo avec sa compagne Audrey Hall. En 1972, il obtient des succès reggae sous le nom de Dandy Livinstone : Suzanne Beware Of The Devil, Big City, Reggae In Your Jeggae...

Discographie[modifier | modifier le code]

  • 1967 - People Do Rock Steady (Giant), sous le nom de Dandy
  • 1968 - Let's Catch The Beat (Trojan), sous le nom de Dandy & The Brothers Dan Allstar
  • 1968 - Follow That Donkey (Trojan), sous le nom de Dandy & The Brothers Dan Allstar
  • 1968 - Dandy Returns (Trojan), sous le nom de Dandy
  • 1969 - I Need You (Downtown), avec Audrey Hall
  • 1970 - Your Musical Doctor (Downtown), sous le nom de Dandy
  • 1970 - Reggae In Summertime (Downtown), avec The Music Doctors
  • 1970 - Morning Side Of The Mountain (Downtown), avec Audrey Hall
  • 1972 - Suzanne Beware Of The Devil (Trojan), sous le nom de Dandy Livingstone
  • 1973 - Conscious (Mooncrest), sous le nom de Dandy Livingstone
  • 1976 - Home From Home (Charisma), sous le nom de R.D. Livingstone
  • 1978 - South African Experience (Night Owl), sous le nom de Dandy Livingstone
  • sans date - Doo Wop Style (Mint of Music), sous le nom de Dandy Livingstone

Sources[modifier | modifier le code]

Maréchal Yannick, L'Encyclopédie du Reggae 1960-1980, Éditions Alternatives, 2005, Paris.