Dance Dance Revolution

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Dance Dance Revolution

Dance Dance Revolution X2, le dernier jeu vidéo disponible en Amérique

Dance Dance Revolution X2, le dernier jeu vidéo disponible en Amérique

Éditeur Konami
Développeur Konami
Genre Musique, exercice
Lancement Dance Dance Revolution 1stMix (1999)

Plate(s)-forme(s)

Arcade

Dance Dance Revolution (ダンスダンスレボリューション, Dansudansureboryūshon?), ou DDR, est un jeu vidéo qui se joue avec les pieds. Il a été créé sous forme de jeu d'arcade par Konami au Japon en 1998 sur le système Bemani System 573 Analog. Depuis, de nombreuses variations sont apparues, par exemple des versions auxquelles on peut jouer chez soi. Les versions européennes du jeu et certaines versions japonaises sont connues sous le nom Dancing Stage.

Principe du jeu[modifier | modifier le code]

Dance Dance Revolution consiste à « danser » avec ses pieds une chorégraphie préenregistrée et affichée sur un écran.

Le joueur dispose d'un tapis de danse (comme Overgate) ou une plate-forme comportant quatre boutons sur lesquels des flèches sont dessinées (haut, bas, gauche, droite), et sur lesquels il peut marcher (certaines versions comportent quatre flèches supplémentaires, haut-gauche, haut-droite, bas-gauche, bas-droite). Au cours du jeu, une musique, en général assez rythmée, est jouée, et des flèches défilent de bas en haut sur l'écran. Le joueur doit appuyer avec ses pieds sur les boutons correspondants de la plate-forme lorsque les flèches atteignent un repère constitué de flèches fixes en haut de l'écran. Certains pas comportent deux flèches simultanées (sauts), d'autres imposent au joueur de garder le pied appuyé sur le bouton un certain temps (freeze). Le défilement des flèches est en général en rythme avec la musique, ce qui crée la chorégraphie.

Pour chaque flèche, le jeu affiche une appréciation en fonction du décalage entre le moment où le joueur aurait dû faire le pas et le moment où il l'a réellement fait (ou non). De la meilleure à la moins bonne, ces appréciations sont PERFECT, GREAT, GOOD, BOO et MISS (dans certaines versions BOO est remplacé par ALMOST et MISS par BOO ; on trouve parfois aussi MARVELOUS, qui est mieux que PERFECT). Une succession de PERFECT et de GREAT (ou de MARVELOUS dans certaines versions) constitue un combo. Une barre de progression située en haut de l'écran est modifiée à chaque flèche : un pas noté PERFECT, GREAT ou GOOD la fait augmenter, un pas noté BOO ou MISS la fait diminuer. Si la barre arrive à zero, le joueur a perdu.

Si le joueur arrive à la fin de la musique sans perdre, un récapitulatif s'affiche, contenant les différentes appréciations obtenues, la longueur du plus long combo, une appréciation générale sous la forme d'une lettre de A à E, également AA ou AAA en cas de prestation exceptionnelle. Il est également possible d'obtenir AAAA lorsque le timing MARVELOUS est présent (AAAA étant meilleur qu'AAA qui lui-même est meilleur qu'AA), et le score total se mesure en dizaines de millions, par exemple 44 567 435. Cette notation n'est effective que depuis le 5e mix, les précédentes versions utilisant une notation différente.

Chaque chanson a sa propre vitesse et sa propre difficulté, la plus lente allant à 50 BPM (I'll make love to you (LH MUSIC CREATION)) et la plus rapide allant à 400 BPM (Fascination MaxX (100-200-400) // Fascination ~eternal love mix~ (2MB)). Cependant, sur certaines chansonss, le tempo varie pendant la chanson (Sakura (RevenG) 14 - 300BPM). Sur les versions les plus récentes du jeu, le joueur peut décider s'il se met en x1 c’est-à-dire que les flèches défileront à leur vitesse normale. S'il se met en x1.5, elle défileront 1.5x plus vite que leur vitesse de base et ainsi de suite jusqu'en x8. Avec ces options, seule la vitesse de défilement change, la musique restant toujours au même rythme. Souvent les joueurs font les chansons en x1.5 ou x2 pour mieux visualiser les pas. La méthode générale est de regarder le tempo de la chanson et de choisir un multiplicateur tel que le produit multiplicateur * tempo soit proche de 300-350 BPM.

Les morceaux ont également un nombre de pas illustrés sous la forme de pieds. Le nombre de pas correspond à la difficulté du morceau. Les morceaux les plus difficiles ont dix pas ; les morceaux d'un seul pas sont typiquement réservés pour les morceaux de difficulté « Beginner ». Cependant, cette méthode de classement de la difficulté a évolué avec DDR X, où la difficulté maximale est maintenant de 19 pas (Valkyrie dimension (Spriggan)).

Outre la façon de jouer dite "classique", les joueurs ont inventé de nouvelles façons d'exploiter le jeu. C'est ainsi que l'on distingue le « score », qui consiste à suivre le principe de base pour obtenir le plus de points, du « style », qui ajoute un aspect artistique au jeu. Un joueur de « style » ne cherchera pas à effectuer des morceaux de plus en plus difficiles, mais à faire une chorégraphie la plus belle possible, dans laquelle il se servira de tout son corps, voir ajoutera une mise en scène, ou un costume. Ce genre de prestation est alors moins impressionnant, mais plus esthétique, les joueurs apprenant souvent les pas par cœur pour ne pas avoir a rester tournés vers l'écran. Le « freestyle » est une variante du style, qui consiste à improviser totalement sa chorégraphie.

Versions[modifier | modifier le code]

Le tapis de jeu de la version PlayStation.
Tapis de jeu en metal (Mayflash TX 6000) pour la maison compatible PC, Xbox et PlayStation 2.

Dance Dance Revolution est d'abord apparu sous forme de bornes d'arcades. Par la suite, des versions sont sorties pour les consoles de jeux Dreamcast, PlayStation, PlayStation 2, GameCube, Game Boy Color, Xbox, Xbox 360 et Nintendo Wii. Il existe également des logiciels libres permettant de jouer sur ordinateur, comme StepMania ou Dance with Intensity. Il existe aussi des jeux qu'on peut brancher directement à une télévision, sans console de jeux vidéo.

La borne arcade[modifier | modifier le code]

La borne DDR dans les salles de jeux est assez particulière, par rapport à d'autres bornes plus traditionnelles.

On y trouve généralement deux plates-formes métalliques chacune équipées d'une barre à l'arrière et reliées ensemble. Sur chaque plate-forme, il y a quatre cases représentant des flèches, une dans chaque direction. La base de la borne proprement dite est composée du monnayeur, encadré par deux grands haut-parleurs sur les côtés. Juste au-dessus se trouvent les boutons gauche/validation/droite de chaque joueur, permettant de sélectionner le mode de jeu et la chanson; ces boutons sont placés juste en bas de l'écran. Au-dessus de celui-ci est placée la "marquee" (bannière éclairée sur laquelle est inscrite le nom du jeu), avec sur les côtés deux haut-parleurs supplémentaires et quatre spots lumineux.

L'ensemble des quatre enceintes forme un système sonore de qualité presque digne d'une discothèque. Les spots ainsi que des néons roses placés sur les haut-parleurs du bas clignotent au rythme de la musique, et les cases fléchées s'allument lorsque le joueur appuie dessus.

Versions officielles[modifier | modifier le code]

Pour les versions bornes d'arcade et consoles, Konami a sorti différentes versions sous formes de mix. Ces versions se distinguent essentiellement par les musiques proposées, les fonctionnalités, et l'aspect visuel de l'interface. Remarquons aussi que la difficulté va en augmentant, et que, chemin faisant, les chansons proposées dans les mixs furent de plus en plus dures.

Les versions officielles sont les suivantes
Nom Format Région Date de sortie Commentaires
Dance Dance Revolution 1st Mix Arcade, PlayStation Japon 1998 Le premier de la série.
Dance Dance Revolution 2nd Mix Arcade, Dreamcast, PlayStation Japon 1998 Principalement une version améliorée du 1er Mix. Contient un peu plus de chansons.
Dance Dance Revolution 3rd Mix Arcade, PlayStation Japon 1999 Apparition de morceaux avec une difficulté de 9, ainsi que du mode non-stop, où une série de morceaux est sélectionnée au début et jouée sans interruption. C'est la première version à intégrer un décodeur MP3, permettant de faire tenir plus de chansons sur le CD de jeu.
Dancing Stage Euromix Arcade, PlayStation Europe 1999 (PlayStation 2001) Version européenne du 3e mix.
Dance Dance Revolution 4th Mix Arcade, PlayStation Japon 2000 Apparition des genres musicaux, permettant de réduire la liste des chansons proposées au genre choisi.
Dance Dance Revolution USA Arcade États-Unis 2000 26 morceaux, extraits du 2e et du 3e mix.
Dance Dance Revolution 4th Mix Plus Arcade, PlayStation Japon 2000 Ajout de 14 morceaux supplémentaires par rapport au 4e mix, qui ont été repris dans le 5e mix. Apparition du genre « All music » (« Toutes les musiques »), permettant d'afficher tous les morceaux dans la liste des chansons proposées.
Dance Dance Revolution GB2 Game Boy Color Japon 2000 Version pour console portable
Oha Suta Dance Dance Revolution PlayStation Japon 2000 Ou Oha Star Dance Dance Revolution, avec les chansons de l'émission télé pour enfants Oha Suta (Oha Star)
DDRMAX: Dance Dance Revolution 6th Mix Arcade, PS2 Japon 2001 Apparition des freeze, et premier morceau de difficulté 10 (MAX 300). Cependant, dans cette version, les niveaux de difficultés sont absents et remplacés par un « Groove Radar », permettant de juger les morceaux sur cinq paramètres, comme le nombre de sauts ou de freeze.
DDRMAX: Dance Dance Revolution PS2 États-Unis 2002 Version américaine du DDRMAX, avec quelques morceaux de différent, et le mode Challenge en plus. Ce mode est similaire au mode non-stop, mais imposant au joueur de n'effectuer quasiment que des PERFECT et des GREAT, et de réussir tous ses freeze. Le score est remplacé par un compteur indiquant combien de temps le joueur a réussi à tenir sans perdre.
DDRMAX2: Dance Dance Revolution 7thMIX Arcade, PS2 Japon 2002 Apparition du mode Challenge dans une version arcade. Ce mix contient certains remix de morceaux présents dans des versions précédentes, disponibles uniquement en mode Challenge.
Dancing Stage Euromix 2 Arcade Europe 2002 Version européenne du DDRMAX2 mais sans mode challenge et avec moins de morceaux.
Dancing Stage Party Edition PlayStation Europe 2002 Version console européenne du Konamix.
Dance Dance Revolution Extreme Arcade, PS2 Japon/États-Unis 2002 (PS2 Japon 2003, PS2 USA 2004) Contient plus de 100 morceaux dans sa version japonaise. La version américaine apporte une nouvelle interface, ainsi que des modes de jeu supplémentaire avec l'Eye Toy.
DDRMAX2: Dance Dance Revolution PS2 États-Unis 2003 Version américaine du DDRMAX2, mais sans mode challenge, et avec moins de morceaux.
Dancing Stage Megamix PS2 Europe 2003 Version console européenne du DDRMAX2.
Dancing Stage Fever PlayStation, PS2 Europe 2003 Très semblable à Dancing Stage Megamix dans sa version PS2, mais avec des morceaux différents. La version PlayStation reprend l'interface de Dancing Stage Party Edition.
Dance Dance Revolution Party Collection PS2 Japon 2003 Contient 40 morceaux, certains repris de versions précédentes et quelques nouveaux.
Dancing Stage Unleashed Xbox États-Unis, Europe 2003/2004 Presque identique à DDR Extreme, Max and Max 2, mais extensible avec des paquetages supplémentaires de Konami. Support de la fonctionnalité Xbox Live, qui permet de jouer contre d'autres personnes par Internet. DDR Ultramix aux États-Unis.
Dancing Stage Fusion Arcade, PS2 Europe 2004 Version européenne de DDR Festival et Extreme US.
DDR Festival: Dance Dance Revolution PS2 Japon 2004 Contient 60 morceaux. Apparition de mini-jeux grâce à la caméra PS2 Eye-Toy.
Dancing Stage Unleashed 2 Xbox États-Unis, Europe 2004/2005 Le deuxième volet de la série Ultramix sur Xbox. Cette version a profité d'un système de menus totalement différent et réinventé, et a introduit de nouveaux modes de jeu dédiés au jeu en salon, regroupés sous la bannière de "Party Mode".
Dance Dance Revolution Extreme 2 PS2 États-Unis 2005 La suite de DDR Extreme. Le vrai moment de l'ajout du mode "Dance Master".
Dancing Stage Max PS2 Europe 2005 Version européenne de DDR Extreme 2.
Dance Dance Revolution: Mario Mix GameCube Europe 2005 Jouez avec Mario. Les morceaux sont des arrangements de musiques issues des jeux de Mario, et de musique classique.
Dancing Stage Unleashed 3 Xbox États-Unis, Europe 2005/2006 Contient 70 morceaux avec la possibilité de télécharger 60 morceaux tirés de DDR Ultramix et DDR ultramix 2 via le Xbox Live. Ajout des modes "freestyle" et "quest".
Dance Dance Revolution Strike PS2 Japon 2006 Version japonaise de Dance Dance Revolution Extreme 2.
Dance Dance Revolution/Dancing Stage Super Nova Arcade, PS2 Japon, États-Unis, Europe 2006 Contient plus de 300 morceaux dans sa version arcade.
Dance Dance Revolution Ultramix 4 Xbox États-Unis 2006
Dance Dance Revolution/Dancing Stage Super Nova 2 Arcade, PS2 Japon, États-Unis, Europe 2007 Nouvelle version de DDR Super Nova, avec ajout du système E-AMUSEMENT (similaire à celui de Beatmania IIDX) pour la version arcade. Celle-ci ne sortira pas en Europe à cause de certains composants interdits dans la borne.
Dance Dance Revolution/Dancing Stage Universe Xbox 360 États-Unis, Europe 2007 Première itération de la série DDR dans la nouvelle génération des consoles de jeu. 65 chansons et chansons téléchargeables en ligne. Multijoueur via Xbox Live.
Dance Dance Revolution/Dancing Stage Universe 2 Xbox 360 États-Unis, Europe 2007/2008
Dancing Stage Hottest Party Wii Japon, États-Unis, Europe 2007/2008 Cette version utilise, en plus d'un tapis, les spécificités des manettes de la Wii.
Dancing Stage Hottest Party 2 Wii Japon, États-Unis, Europe 2008/2009 Un Dancing Stage Hottest Party avec une précision de Gameplay légèrement améliorée ainsi que de nouvelles chansons.
Dance Dance Revolution X Arcade, PS2 Japon, États-Unis, Europe 2008/2009 Version fêtant le dixième anniversaire du jeu. La borne comportera quelques nouveautés, comme de nouveaux tapis, un écran plat 16/9e ainsi qu'une prise USB ou l'on peut brancher sa propre clé USB pour y importer ses propres edits. On note aussi l'arrivée d'une nouvelle type de flèches appelé les Shock Arrows, qui est un système similaire aux mines qu'on trouve sur Stepmania ou In The Groove, à la différence que quand on en touche un, on perds son combo, une bonne partie de sa lifebar et une disparition momentanée des flèches suivantes
Dance Dance Revolution X2 Arcade Japon, États-Unis, Europe 2010/2011
Dance Dance Revolution X3 VS 2ndMIX Arcade Japon 2012

Dance Dance Revolution sur PC[modifier | modifier le code]

Dance Dance Revolution a été adapté sur Windows, Linux et Mac OS via des logiciels freeware, en particulier Stepmania et Dance with Intensity. Bien que les tapis de danse commercialisés soient majoritairement destinés à la PlayStation, l'on peut s'en servir sur ordinateur via des adaptateurs USB. Tous les adaptateurs ne sont cependant pas compatibles avec les tapis de danse.

Konami a aussi sorti une version officielle de DDR pour PC, contenant des chansons du premier et deuxième mix.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]