Danaus erippus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Danaus erippus est un insecte lépidoptère de la famille des Nymphalidae, de la sous-famille des Danainae et du genre Danaus.

Dénomination[modifier | modifier le code]

Danaus erippus a été décrit par Pieter Cramer en 1775 sous le nom initial de Papilio erippus.

Synonymes : Limnas plexippe Hübner, [1812]; Anosia menippe Hübner, 1816; Anosia erippe Hübner, 1816[1].

Noms vernaculaires[modifier | modifier le code]

Danaus erippus se nomme southern monarch en anglais[2].

Description[modifier | modifier le code]

Danaus erippus est un grand papillon aux ailes antérieures à bord externe concave.

Les ailes sont de couleur orange veinées de marron et bordées de noir et cette bordure est ornées de deux lignes de points blancs.

Biologie[modifier | modifier le code]

Danaus erippus est migrateur.

Plantes hôtes[modifier | modifier le code]

Les plantes hôtes de sa chenille sont de nombreuses Asclepiadaceae, des Asclepias Asclepias curassavica , Araujia sericifera, Araujia hortorum, Morrenia odorata, Oxypetalum coeruleum [1].

Les Asclepiadaceae produisent un latex contenant des substances toxiques qui s'accumulent dans les chenilles ce qui rend la chenille et le futur papillon toxique pour les prédateurs.

Danaus gilippus revers

Écologie et distribution[modifier | modifier le code]

Danaus erippus est présent dans le sud de l'Amérique du Sud, en Bolivie, au Chili, au Brésil, dans le sud du Pérou, en Argentine, en Uruguay, au Paraguay[1].

Biotope[modifier | modifier le code]

Protection[modifier | modifier le code]

Pas de statut de protection particulier.

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c « Danaus », sur funet.fi (consulté le 29 juillet 2012)
  2. « Danaus erippus », sur tolweb.org (consulté le 29 juillet 2012)

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

« Danaus erippus », sur butterfliesofamerica.com (consulté le 7 mars 2012)