Danainae

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les Danainae sont une sous-famille d'insectes lépidoptères de la famille des Nymphalidae.


Dénomination[modifier | modifier le code]

Décrit par l'entomologiste français Jean-Baptiste Alphonse Dechauffour de Boisduval en 1833[1].

Historiquement, ce groupe a été considéré comme une famille distincte, les Danaidae, et les tribus étaient parfois mises dans des sous-familles distinctes des Nymphalidae.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Ils pondent leurs œufs sur différents asclépiades dont leurs larves (chenilles) se nourrissent. Les larves et les papillons conservent les glycosides toxiques de leurs plantes-hôtes de leur forme larvaire, les asclépiades, de sorte qu'ils deviennent d'un goût déplaisant à d'éventuels prédateurs. Cette stratégie de défense très efficace les protège contre presque tous les prédateurs qui apprennent bien vite à éviter ces espèces, après avoir tenté de les manger. Les chenilles sont très parasitées.

Ce sont pour la plupart de grands migrateurs.

Il existe environ 300 espèces de Danainae dans le monde entier, dont seulement quatre se trouvent en Amérique du Nord : le monarque (Danaus plexippus), le Danaus gilippus (Queen); le Lycorea cleobaea et le Danaus eresimus et deux en Europe. La plupart des espèces de la tribu Danaini se trouvent dans les régions tropicales d'Asie et d'Afrique, tandis que celles de la tribu Ithomiini vivent dans les diverses régions néotropicales. Les Tellervini sont limités à l'Australie et à l'Orient.

Le papillon le plus connu de cette famille est le monarque. Les importantes modifications du parc paysager aux États-Unis et au Canada, ainsi que la suppression des mauvaises herbes le long des routes qui sont les plantes hôtes des Danainae, l'utilisation à grande échelle des pesticides et au Mexique, l'accroissement de la déforestation, menacent le monarque.

Un autre membre connu surtout pour sa présence dans les serres de papillons et qui vit dans le Sud-Est asiatique est l'Idea leuconoe.

L'immense majorité des espèces résident en Amérique Centrale et en Amérique du Sud, en particulier dans la forêt tropicale humide et parmi elles 50 sont attestées résider en Guyane.

Taxinomie[modifier | modifier le code]

Il existe trois tribus :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Boisduval, [1833]; Icon. hist. Lépid. Europe 1 (9-10): 84

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :