Damier des knauties

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Euphydryas desfontainii

Le Damier des knauties ou Damier de Godart (Euphydryas desfontainii) est un lépidoptère appartenant à la famille des Nymphalidae, à la sous-famille des Nymphalinae et au genre Euphydryas.

Dénomination[modifier | modifier le code]

Euphydryas desfontainii Jean-Baptiste Godart, 1819.

Synonymes : Argynnis desfontainii (Godart, 1819), Melitaea baetica (Rambur, 1858)[1].

Noms vernaculaires[modifier | modifier le code]

Le Damier des knauties ou Damier de Godart ou Damier flamboyant se nomme en anglais Spanish Fritillary et en espagnol Dientes gualdos.

Sous-espèces[modifier | modifier le code]

  • Euphydryas desfontainii desfontainii au Maroc et dans l'ouest de l'Algérie.
  • Euphydryas desfontainii baetica (Rambur, 1858) en Europe[2].
  • Euphydryas desfontainii boumalnei Weiss 2000, synonyme de Euphydryas desfontainii martae[3].
  • Euphydryas desfontainii gibrati (Oberthür, 1922) [4]

Description[modifier | modifier le code]

C'est un papillon orange marron et blanc en lignes de damiers, avec sur le bord des chevrons blancs puis une très large bande de damiers orange centrés aux postérieures d'un point noir et aux antérieures d'un point blanc.

Le revers est orange et blanc avec la même bordure des chevrons blancs puis une très large bande de damiers orange centrés aux postérieures d'une tache blanche centrée d'un point noir.

Revers de Euphydryas desfontainii

Biologie[modifier | modifier le code]

Période de vol et hivernation[modifier | modifier le code]

Les jeunes chenilles hivernent regroupées dans une toile de soie.

L'imago vole en une seule génération d'avril à juin[5].

Plantes hôtes[modifier | modifier le code]

La plante hôte de la chenille est la Scabieuse des champs Knautia arvensis au Maroc et la Scabieuse à fleurs blanches Cephalaria leucantha en France[2],[5].

Écologie et distribution[modifier | modifier le code]

Il est présent au Maroc, en Algérie, au Portugal, en Espagne et en France dans l'Aude et les Pyrénées-Orientales[2],[5],[6].

Biotope[modifier | modifier le code]

Il affectionne les broussailles et les prairies fleuries.

Protection[modifier | modifier le code]

Le Red data bok le déclare présent dans trois pays d'Europe et stable.

En France il est déclaré espèce en voie d'extinction (E) et protégé par l'arrêté du 23 avril 2007.

Au Maroc il est considéré comme vulnérable[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Tom Tolman et Richard Lewington, Guide des papillons d'Europe et d'Afrique du Nord, Delachaux et Niestlé,‎ 1997 (ISBN 978-2-603-01649-7)