Damier boréal

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Euphydryas iduna

Le Damier boréal (Euphydryas iduna) est un lépidoptère appartenant à la famille des Nymphalidae, à la sous-famille des Nymphalinae et au genre Euphydryas.

Dénomination[modifier | modifier le code]

Euphydryas iduna Johan Wilhelm Dalman en 1816.

Synonymes : Melitaea iduna (Dalman, 1816).

Noms vernaculaires[modifier | modifier le code]

Le Damier Boréal se nomme en anglais Lapland Fritillary.

Sous-espèces[modifier | modifier le code]

  • Euphydryas iduna iduna
  • Euphydryas iduna alferakyi Korshunov, 1996 ;
  • Euphydryas iduna inexpectata (Sheljuzhko, 1934)
  • Euphydryas iduna sajana Higgins, 1950 ;
  • Euphydryas iduna semenovi Korshunov et Ivonin, 1996[1].

Description[modifier | modifier le code]

C'est un petit papillon orange, marron et blanc en damiers séparés par les nervures et organisés en lignes de damiers orange et de damiers blancs.

Le revers est orange orné de lignes de damiers clairs et de lignes taches rondes blanches centrées d'un point noir.

Biologie[modifier | modifier le code]

Période de vol et hivernation[modifier | modifier le code]

Il hiverne à l'état de jeune chenille en groupe.

Il vole en une seule génération de fin juin à fin juillet[2].

Plantes hôtes[modifier | modifier le code]

Les plantes hôtes des chenilles sont Veronica alpina (Véronique des Alpes), Veronica fruticans, Vaccinium myrtillus (Myrtille commune) et des Plantago[1],[2].

Écologie et distribution[modifier | modifier le code]

Il est présent dans l'Europe et l'Asie Arctiques et en altitude dans les monts Altaï au 50°N de 1800 à 2700 mètres et Ararat au 40°N à 4000 mètres[1],[2].

Biotope[modifier | modifier le code]

Il affectionne les landes et les tourbières.

Protection[modifier | modifier le code]

Pas de statut de protection particulier.

Philatélie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c funet
  2. a, b et c (Tolman et Lewington 1997)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Tom Tolman et Richard Lewington, Guide des papillons d'Europe et d'Afrique du Nord, Delachaux et Niestlé,‎ 1997 (ISBN 978-2-603-01649-7)