Damien Mitton

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Damien Mitton (Paris, 1618-1690) est un écrivain français, l'un des théoriciens, comme Méré, de l'idéal de l'« honnête homme » au XVIIe siècle.

Riche « bourgeois de la cour », Mitton vit d'abord l'existence d'un libertin. Tallemant le dit « grand joueur ». Il est l'ami de La Fontaine et Benserade, mais il est surtout connu à cause de Pascal, qui en fait le modèle du « libertin » dans ses Pensées.

Mitton, qui passait en son temps pour un arbitre du bon goût, et à qui beaucoup d'auteurs présentaient leurs ouvrages, n'a laissé que des Pensées sur l'honnêteté, publiées dans la sixième partie des Œuvres mêlées de Saint-Évremond. L'honnêteté y paraît comme une morale sans Dieu conciliant la recherche du bonheur avec la raison.

Références[modifier | modifier le code]

  • Jean Lafond, Moralistes du XVIIe siècle, Robert Laffont, « Bouquins », pp. 85–90.
  • Damien Mitton, Pensieri sull'onestà decorosa e altri scritti, (éd. par Marco Lanterna), Clinamen, Firenze, 2013.

Lien externe[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]