Damel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le philosophe Kocc Barma Fall rendant visite au damel Daou Demba

Damel (dammeel en wolof[1]) est le titre donné aux souverains du Cayor – un royaume historique situé à l'ouest de l'actuel Sénégal.

Entre le milieu du XVIe siècle et la fin du XIXe siècle il y en eut une trentaine : leur nombre exact varie selon les auteurs qui, par exemple, comptent ou ne comptent pas ceux qui régnèrent quelques jours voire quelques heures. Le damélat est la durée du règne d'un damel[1].

Certains damels règnent à plusieurs reprises. C'est le cas de Meïssa Bigué (trois fois), Madiodio (deux fois) et Lat Dior (deux fois).

Quelques souverains portent le double titre de « damel-teigne » : damels du Cayor, ils sont également teignes (teeñ) du Baol. Parmi d'autres, Amary Ngoné Sobel et Lat Soukabé ont été damels-teignes.

Historiographie[modifier | modifier le code]

Étymologie[modifier | modifier le code]

Damel viendrait du mot wolof signifiant « cassé », en raison de l'indépendance du Cayor vis-à-vis du Djolof en 1549 à la bataille de Danki opposant le prince héritier, puis le damel Amary Ngoné Sobel, au Bourba Djolof Léléful Ifak.

Le damel est investi par un conseil de grands électeurs issus des sept grandes familles du royaume. Soumis à des rites d'initiation, il est solennellement intronisé et un dignitaire lui présente alors les habitants de chaque région du royaume. Mais il peut être révoqué.

La mère ou la sœur du damel portent le titre de linguère.

L'un des damels les plus célèbres était Lat Dior. En 1886, à la mort de celui-ci, le Cayor est annexé à la France et le titre de damel est supprimé.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Papa Samba Diop, Glossaire du roman sénégalais, L'Harmattan, Paris, 2010, p. 140-143

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Papa Samba Diop, Glossaire du roman sénégalais, L'Harmattan, Paris, 2010, p. 142-143 (ISBN 978-2-296-11508-8) (liste des damels)
  • Yoro Dyao, Histoire des Damels du Cayor, Saint-Louis du Sénégal, 1864
  • Louis Faidherbe, « Notice historique sur le Cayor », in Bulletin de la Société de géographie, 4e trimestre 1883, p. 527-564 (selon Faidherbe, 29 damels ont régné sur le Cayor entre 1549 et 1883)
  • Étienne Le Roy, Damel (souverains), ceddo (guerriers) et badolo (paysans) face aux métamorphoses du pouvoir dans le royaume wolof du Cajor (Sénégal au XVIIIe et XIXe siècles), 1981 (communication)
  • « Recueil sur la Vie des Damel, par Tanor Latsoukabé Fall. Introduit et commenté par C. Becker et V. Martin », Bulletin de l'Institut fondamental d'Afrique noire, tome 36, série B, n° 1, janvier 1974, p. 8-11 (téléchargeable sur le site de l'Université Cheikh Anta Diop [1])
  • Vincent Monteil, « Lat-Dior, damel du Kayor (1842-1886) et l'islamisation des Wolofs », in Esquisses sénégalaises (Wâlo, Kayor, Dyolof, Mourides, un visionnaire), Dakar, IFAN, 1966, 244 p.

Liens externes[modifier | modifier le code]