Dambudzo Marechera

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Dambudzo Marechera est un écrivain et poète zimbabwéen né à Rusape (alors en Rhodésie) le 4 juin 1952 et mort à Harare le 18 août 1987 (à 35 ans).

Biographie[modifier | modifier le code]

Œuvres traduites en français[modifier | modifier le code]

  • La Maison de la faim, [« The house of hunger »], trad. de Jean-Baptiste Évette et Xavier Garnier, Paris, Éditions Dapper, coll « Dapper littérature », 1999, 265 p. (ISBN 2-906067-48-2)
- Guardian First Book Award 1979
  • Soleil noir, [« Black sunlight »], trad. de Xavier Garnier et Jean-Baptiste Evette, La Roque d’Anthéron, France, Éditions Vents d’ailleurs, coll « Fragments », 2012, 172 p. (ISBN 978-2-36413-008-1)[1]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Pierre Haski, « À découvrir : Marechera, l’écrivain maudit du Zimbabwe », sur Rue 89,‎ 9 octobre 2012 (consulté le 10 octobre 2012)

Liens externes[modifier | modifier le code]