Dalstroï

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Dalstroï (en russe : Дальстрой) était une organisation soviétique, créée en 1931 par le NKVD et chargée de gérer la construction de routes et l'exploitation des mines d'or dans la péninsule Tchouktche, située dans la région de la Kolyma. Elle employait de la main-d'œuvre forcée et environ 138 000 zeks y travaillaient dans les mines d'or en 1939[1]. Au fil des années, le Dalstroï étendit son emprise à la quasi-totalité de la région de la Kolyma et y créa quelque 80 camps du Goulag. Sa base était située à Magadan. Après la mort de Staline, en 1953, le Dalstroï fut réorganisé et ne conserva que la dimension économique de ses activités, la dimension disciplinaire de gestion des camps étant confiée à l'USVITL du Goulag et ses attributions administratives étant transférées à l'oblast de Magadan nouvellement créée.

Les chefs du Dalstroï[modifier | modifier le code]

  • Edouard Berzine : 1932-1937.
  • Karp Aleksandrovitch Pavlov : 1937-1939.
  • Ivan Nikichov : 1940-1948.
  • Ivan Grigorevitch Petrenko : 1948-1950.
  • I.L. Mitrakov : 1951-1956.
  • Iouri Veniaminovitch Tchougouïev : 1956-1957.
E.P. Berzine.
K.A. Pavlov.
I.G. Petrenko.
I.L. Mitrakov.
I.V. Tchougouïev.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) David J. Nordlander, « Magadan and the evolution of the Dal´stroi bosses in the 1930s », Cahiers du monde russe, 42/2-4, 2001, pp. 649-666. [1]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Marie Jégo, « 7 avril 1930, le bureau politique instaure le Goulag », dans Le Monde du 03/03/2003, [lire en ligne]

Lien interne[modifier | modifier le code]