Dalila Kerchouche

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Dalila Kerchouche est une journaliste et écrivaine française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle est née en 1973 dans un camp de harkis du Sud-Ouest de la France, situé dans le Lot-et-Garonne. Ancienne journaliste à L'Express, aujourd'hui au Figaro Madame, Dalila Kerchouche est surtout connue du grand public par son récit autobiographique Mon père, ce harki (Éditions du Seuil, 2003), qui s'est vendu à 40 000 exemplaires et a reçu un large écho dans la presse.

Cet ouvrage est à la base du scénario du téléfilm Harkis, d'Alain Tasma, diffusé en prime-time sur France 2 en octobre 2006, réunissant plus de 6,3 millions de téléspectateurs. Ce film a reçu le Prix Europa du meilleur scénario de fiction, remis à Berlin en 2007. Elle est aussi l'auteur du documentaire "Amères patries", diffusé sur France 5, et du roman "Leïla, Avoir 17 ans dans un camp de harkis" (Seuil, 2007). Elle dénonce la discrimination institutionnelle dont ont été victimes les anciens supplétifs de l'armée française, l'ingratitude de la France à leur égard ainsi que les mensonges d'État, et contribue à réhabiliter l'histoire des harkis dans la mémoire collective. Un travail nécessaire qui éclaire l'une des pages les plus sombres de la patrie des Droits de l'Homme.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]