Dakar Series

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Logo ASO.svg

Les Dakar Series sont un mini-championnat de rallyes-raids du à Amaury Sport Organisation en 2008, tout comme le Rallye Dakar.
Étienne Lavigne, le directeur du Rallye Dakar, annonce leur création le 5 février 2008.

Historique[modifier | modifier le code]

Initialement prévues pour être introduites en 2009, les Dakar Series voient en fait le jour en 2008 avec le Rallye d'Europe centrale. L'avancement du calendrier de cette épreuve est dû à l'annulation du Rallye Dakar 2008 pour cause de menaces d'attentats terroristes, et l'inscription à la toute première épreuve de l'histoire de la compétition est attribuée en priorité aux équipages déjà pré-inscrits du Dakar.

En 2012 les Series s'installent -de façon semble-t-il durable- sur le continent sud-américain.

2008[modifier | modifier le code]

Le mini-championnat se compose alors de 2 épreuves: le Rallye d'Europe centrale donc (vainqueur l'espagnol Carlos Sainz sur Volkswagen Race Touareg 2), pour cette première manche qui voit le jour du 20 au 26 avril 2008 en Roumanie et Hongrie, sur un tracé de 2 972 km, dont 1 430 km en spéciales, et le PAX Rally (vainqueur le français Stéphane Peterhansel sur Mitsubishi) qui se dispute tout spécialement au Portugal. Une catégorie camion est acceptée dès l'origine des Series.

2009[modifier | modifier le code]

La Route de la Soie devient -seule- la 3e épreuve des Dakar Series[1], pour trois années. Sa première édition permet la traversée de la Russie, du Kazakhstan et du Turkménistan. Par la suite seule la Russie reste au programme (et l'Azerbaïdjan apparait en 2013, mais hors Dakar Series cette fois).

2010 et 2011[modifier | modifier le code]

Le Silk Way Rally (les routes de la soie) est ainsi toujours d'actualité. Carlos Sainz en est déjà le vainqueur deux années consécutivement toujours sur Volkswagen Race Touareg 2, mais le polonais Krzysztof Hołowczyc le remporte en 2011 avec une BMW X3.

2012[modifier | modifier le code]

En 2012 le Desafio Litoral Rally disputé en Argentine et au Paraguay durant six jours et remporté par l'argentin Orlando Terranova sur BMW X3 pour les autos est intégré au projet comme première course sud-américaine... mais le Silk Way en sort. Le paraguayen Roberto Recalde termine 5e de la compétition et gagne le Dakar Challenge avec sa voiture.

2013[modifier | modifier le code]

En 2013 les épreuves retenues sont le Desafio Ruta 40 en Argentine en juin, qui en est déjà à sa quatrième édition, et une toute nouvelle course, le Desafio Inca du Pérou disputé en octobre. Toutes deux encore sud-américaines. Le bolivien Marco Bulacia en catégorie auto est alors déclaré Champion des Dakar Series (le français David Casteu étant le lauréat chez les motos).

2014[modifier | modifier le code]

En 2014 une nouvelle échéance s'annonce au Paraguay, le Desafío Guaraní durant quatre jours de juillet, qui vient s'intercaler entre le Desafío Ruta 40 huit jours en avril, et le Desafío Inca sept jours en septembre. Vainqueurs autos l'Argentin Juan Manuel Silva sur Prototype Colcar (en Argentine), le Bolivien Marco Bulacia sur Toyota FJ Crusier (au Paraguay), et l'Espagnol Nani Roma sur Mini All 4 Racing (au Pérou). Le Champion des Dakar Series sur 4 roues est au final le Paraguayen Nelson Sanabria (Quads), et David Casteu reste le Champion des Series en moto pour 2014. Cristóbal Guldman et Rodolfo Guillioli gagnent respectivement le Dakar Challenge amateurs[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Route de la Soie-2009: le rallye La Route de la Soie 2009 obtient le label Dakar Series.
  2. Nani Roma, Claudio Rodriguez et Alonso Elias remportent le Defiaso Inca 2014 (site officiel du Defiaso Inca).

Liens externes[modifier | modifier le code]