Daidō Moriyama

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Daidō Moriyama

[1]Daidō Moriyama (森山大道) est un photographe japonais, né en 1938 à Ikeda, près d'Ōsaka. Ses photographies témoignent de l’évolution des mœurs dans le Japon de la deuxième moitié du XXe siècle.

Biographie et style[modifier | modifier le code]

Moriyama s'intéresse d'abord à la peinture avant de se tourner définitivement vers la photographie à l'âge de vingt-et-un ans. En 1961, il s'installe à Tokyo où il devient l'assistant d'Eikoh Hosoe, l'un des fondateurs de l'agence Vivo. Il fit partie du groupe "Provoke", réuni autour du magazine du même nom, à la fin des années 60.

Il travaille au Japon et à New York. Mais son quartier de prédilection est Shinjuku avec ses rues étroites où se mélangent toutes les couches de la population. Il aime s'y promener, prendre et reprendre des photos des mêmes endroits et jouer avec sa mémoire et ses souvenirs[2]. Lorsqu'il déambule, Moriyama entre pour ainsi dire en transe, tout le corps à l'affut. Il se transforme en chasseur d'images ou, pour reprendre ses propres mots, en chien errant[3].

Une de ses photographies les plus célèbres est celle d'un mendiant aveugle dans le métro de Tokyo. Au moment du déclic, celui-ci regarde le photographe, c'était un vrai mendiant, mais un faux aveugle !

Moriyama est surtout connu pour ses photographies en noir et blanc, aux contrastes marqués et au fort grain. Ses angles de vue sont originaux, et il aime jouer avec les plans, par exemple en intégrant dans ses photos les inscriptions de la ville, les reflets de fenêtres ou des images publicitaires, plus ou moins défraichies. Parfois ses photos semblent imparfaites, car elles peuvent être floues ou surexposées[4].

Moriyama est aussi l’auteur d’un livre de souvenir : Mémoires d’un chien.

Livres[modifier | modifier le code]

  • Documentary 1-5. Autopublié, 1972-73.
  • Another Country Autopublié, 1974.
  • Tales of Tono. Asahi Sonorama, 1976.
  • Japan, A Photo Theater II Asahi Sonorama, 1978.
  • Light and Shadow Tojusha, 1982.
  • Memories of a Dog - Places in My Memory Asahi Shinbunsha, 1984. (Essais)
  • A Dialogue with Photography Seikyūsha, 1985. (Essais)
  • A Journey to Nakaji, Sokyusha, 1987.
  • Moriyama Daidō 1970-1979 Sokyusha, 1989.
  • Lettre à St. Lou Kawade Shobo Shinsha, 1990.
  • Daido hysteric No.4 Hysteric Glamour, 1993.
  • Color Sokyusha, 1993.
  • Daido hysteric No.6 Hysteric Glamour, 1994.
  • Japan, A Photo Theater (nouvelle édition) Shinchosha, 1995.
  • A Dog's Time Sakuhinsha, 1995.
  • Imitation Taka Ishii Gallery, Tokyo, 1995.
  • From/ Toward Photography Seikyūsha, 1995. (Essais)
  • A Dialogue with Photography (nouvelle édition, revue) Seikyūsha, 1995. (Essais)
  • Daido hysteric Osaka No.8 Hysteric Glamour, 1997.
  • Moriyama Daidō Nihon no shashinka 37. Iwanami Shoten, 1997.
  • Hunter (reprint) Taka Ishii Gallery, Tokyo, 1997.
  • Fragments Composite Press, Tokyo, 1998.
  • Memories of a Dog - Places in My Memory, the final Asahi Shinbunsha, 1998. (Essais)
  • Passage Wides, 1999.
  • Dream of water Sokyusha, 1999.
  • Visions of Japan: Daido Moriyama Korinsha, Tokyo, 1999.
  • Color 2 Sokyusha, Tokyo, 1999.
  • Past is every time new, the future is always nostalgic Seikyūsha, 2000.
  • Memories of a Dog - Places in My Memory (nouvelle édition, revue) Kawade Shobo Shinsha, 2001.
  • Memories of a Dog - Places in My Memory, the final (nouvelle édition, revue) Kawade Shobo Shinsha, 2001.
  • The Japanese Box - Edition facsimile de six rares publications de l'époque Provoke Edition 7L / Steidl, 2001.
  • Platform Daiwa Radiator Factory and Taka Ishii Gallery, 2002.
  • '71- NY Daido Moriyama PPP Editions, 2002.
  • Shinjuku Getsuyosha, 2002.
  • transit Eyesencia, 2002.
  • Daido Moriyama 55 Phaidon Press, 2002.
  • Daido Moriyama, The Complete Works vol. 1, Daiwa Radiator Company, 2003.
  • Daido Moriyama: Actes Sud Foundation Cartier pour l’art contemporain, 2003.
  • Remix Kamel Mennour, 2004.
  • Daido Moriyama Guiding Light, 2004.
  • Memories of a Dog Nazraeli Press, 2004.
  • Daido Moriyama, The Complete Works vols 2-4, Daiwa Radiator Factory, 2004.
  • Wilderness! Parco, 2005.
  • Shinjuku 19XX-20XX Codax, 2005.
  • Tokyo Reflex New Art Gallery, 2005.
  • Buenos Aires Kodansha, 2005.
  • Lettre à St. Lou Kawade Shobo Shinsha, 2005.
  • Shinjuku Plus Getsuyosha, 2006.
  • Record no. 6 Akio Nagasawa, 2006.
  • t-82, PowerShovelBooks, 2006.
  • it, Rat Hole, 2006.
  • Farewell Photography, PowerShovelBooks, 2006.
  • Snap (Record extra issue No. 1) Akio Nagasawa, 2007.
  • Record no. 8 Akio Nagasawa, 2007.
  • Kagero & Colors, PowerShovelBooks, 2007.
  • Hawaii Getsuyosha, 2007.
  • Osaka Plus Getsuyosha, 2007.
  • Erotica, Asahi Shinbunsha, 2007.
  • Record no. 7 Akio Nagasawa, 2007.
  • Tales of Tono Kōbunsha, 2007.
  • Yashi Fondation Cartier pour l’art contemporain, Paris, and Taka Ishii Gallery, Tokyo, 2008.
  • Daido Moriyama : Record 14, 15, 16 & 17 (Akio Nagasawa Publishing, 2010) (4 livrets)
  • Paris 88/89, Poursuite, 2012

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]