Dagoba

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Dagoba (homonymie).

Dagoba

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Dagoba au Hellfest 2009

Informations générales
Pays d'origine Drapeau de la France France
Genre musical Groove metal, metal industriel, death metal mélodique
Années actives 1997 – Aujourd'hui
Labels Enternote
Season of Mist
XIII Bis Records
Verycords
Site officiel www.dagobaonline.com
Composition du groupe
Membres Shawter
Werther
Franky Costanza
Yves Terzibachian
Anciens membres Stephan
Izakar
Logo

Dagoba est un groupe français de metal industriel avec des éléments de death metal.

Dagoba invitant des fans sur scène, à La Laiterie, Strasbourg, en 2010.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le groupe Dagoba naît fin 1997 à Marseille où ses membres se sont connus au lycée. Ses influences musicales sont entre autres Pantera, Machine Head et autres groupes de Métal des années 1990. Ils sont alors 5 : Shawter au chant, Izakar et Stephan (alias ST) aux guitares, Werther à la basse et Franky à la batterie. Le nom du groupe est un hommage à Star Wars : il évoque le nom de la planète Dagobah où vit le sage Yoda dans l'épisode V.

Vers la mi-1998, avec l'arrivée au sein du groupe de Franky Costanza, la nouvelle section rythmique apporte aux compositions du groupe des éléments beaucoup plus metal (une double grosse caisse plus présente et un accordage de guitare bien plus grave), ce qui leur permet de privilégier la puissance des gros sons. Le groupe enregistre alors 2 démos (à Istres chez Thierry Lalin) très bien accueillies par la presse et enchaîne un bon nombre de dates dans la région PACA, se forgeant ainsi une sérieuse notoriété dans le metal underground.

Début 2001, Dagoba signe sur le label Enternote et enregistre son premier EP, Release The Fury, au digipack et au clip impressionnant pour une première production. Distribué par Edel / Sony, Release The Fury reçoit un accueil plus qu'encourageant[1]. Fin de l'année 2002, le second guitariste, Stephan, quitte le groupe.

En 2003, ils continuent à quatre et sont désormais distribués par EMI, signés sur Enternote. C'est à ce moment qu'ils sortent leur premier album intitulé Dagoba. L'album est très bien reçu par la presse et le public français[2] et Dagoba enchaine les concerts dans toute la France et à l'étranger. En février 2006 sort What Hell Is About lui aussi bien accueilli par la presse[3]. En août 2007, Dagoba tourne un clip pour la chanson The Things Within.

En 2007, Shawter apparait sur l'album Trinité du groupe de hardcore français The ARRS sur le morceau Interlude à la guitare acoustique. La même année, il participe au remix du morceau Besoin du groupe de nu-metal français Caedes.

En mars 2008, le groupe a annoncé sur leur forum l'approche d'un nouvel album, encore enregistré avec Tue Madsen, qui sortira le 29 septembre 2008 en Europe et le 14 octobre 2008 aux États-Unis. La pochette de ce nouvel album a été réalisée par Cecil Kim, concepteur du jeu "God Of War". Le 10 octobre 2008, le très attendu album sort, il est nommé Face the Colossus.

En mars 2010 Dagoba signe sur le label XIII Bis Records (Nine Inch Nails, Loudblast, L'Esprit du clan). Le quatuor retourne à l’Hyperion Studio afin d’enregistrer son quatrième opus, Poseidon. L'album est enregistré par l'ingénieur du son officiel du groupe, Bruno "Brew" Varea et mixé par Dave Chang (Earthtone9, Stampin Ground, Orange Goblin). L'album sort le 30 août 2010.

Le 22 juillet 2012, Izakar annonce son départ du groupe suite à « une incompatibilité devenue totale avec l’un des membres »[4]. Yves Terzibachian alias " Z " (The Coyotes Dessert, ex- Where Eagles Dare, ex- Caedes) devient le nouveau guitariste[5].

Le 27 mai 2013 sort le cinquième album studio du groupe Post Mortem Nihil Est. Cet album sera produit par Logan Mader directement à Los Angeles. Quelques jours plus tard, un clip vidéo est diffusé pour le titre The Great Wonder.

En Novembre 2013 le groupe décolle pour les USA où il entame sa première tournée Américaine avec Dir En Grey.[réf. nécessaire][6]

Le 20 février 2014 sort un second clip vidéo pour le titre Yes We Die issu de leur cinquième album Post Mortem Nihil Est[7].

Le 23 avril 2014, le groupe annonce qu'il partira en tournée Européenne avec Epica et Dragonforce[8].

Membres[modifier | modifier le code]

Membres actuels
  • Shawter — chant, samples (depuis 1997)
  • Franky Costanza — batterie (depuis 1999)
  • Werther — basse (depuis 1999)
  • Yves "Z" Terzibachian — guitare (depuis 2012)
Anciens membres
  • Stephan – guitare (de 1999 à 2002)
  • Izakar – guitare (de 1999 à 2012)
Invités
Chonologie

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums Studio
Albums Live

Clips vidéos[modifier | modifier le code]

  • Rush
  • Another Day
  • The White Guy (And The Black Ceremony)
  • The Things Within
  • Black Smokers
  • I, Reptile
  • The Great Wonder
  • Yes We Die
  • When Winter...

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « La puissance dégagée par ce EP est énorme. (…) Cette entrée de plain-pied chez les grands est impressionnante. » (Hard Rock Magazine) et « Un EP d'une énergie et d'une puissance destructrices. (…) Un des flambeaux du métal français. » (Rock Sound)
  2. 16/20 sur metalorgie.com
  3. 15/20 sur metalorgie.com
  4. « Izakar quitte Dagoba », Radio Metal,‎ 23 juillet 2012
  5. Alastor, « Yves Terzibachian au poste de guitariste sur les prochaines dates de DAGOBA », Radio Metal,‎ 1er août 2012
  6. « Dagoba fera une tournée US avec Dir En Grey. », sur http://www.metalorgie.com/,‎ 18/07/2013 (consulté le 29/11/2014)
  7. « DAGOBA : CLIP DE ‘YES, WE DIE’ », sur http://www.radiometal.com,‎ 20/02/2014 (consulté le 29/11/2014)
  8. « EPICA EN TOURNÉE EUROPÉENNE AVEC DAGOBA ! », sur http://www.hardforce.fr/,‎ 23/04/2014 (consulté le 29/11/2014)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :