DEN 0255-4700

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Coordonnées : Sky map 2h 55m 3.7s, −47° 00′ 52″

DEN 0255-4700

Époque J2000.0

Données d'observation
Ascension droite 2h 55m 3,7s
Déclinaison −47° 00′ 52″
Constellation Éridan
Magnitude apparente +4,70
Caractéristiques
Type spectral L 7.5
Indice U-B ?
Indice B-V ?
Indice V-R ?
Indice R-I ?
Indice J-K ?
Indice J-H ?
Variabilité ?
Astrométrie
Vitesse radiale ? km/s
Mouvement propre μα = 1 053 ±11 mas/a
μδ = -547 ±6 mas/a
Parallaxe 201,37 ± 3,89 mas
Distance 16,197 al
(4,97 pc)
Magnitude absolue 24,44
Caractéristiques physiques
Masse 0,07 M
Rayon R
Masse volumique g/cm3
Gravité de surface (log g) ?
Luminosité L
Température K
Métallicité ?
Rotation km/s
Âge ? a

Autres désignations

2MUCD 10158, DENIS-P J025503.3-470049, 2MASS J02550357-4700509, DENIS-P J025503.5-470050, DENIS-P J0255.0-4700, 2MASSI 0255035-470050

DENIS-P J025503.3-470049 est un objet céleste de masse substellaire de type spectral L — probable naine brune de type naine L — qui est situé à une distance d'environ 16,2 années-lumière du Soleil dans la direction de la constellation australe de l'Éridan[1].

L'objet a été détecté grâce au programme Deep Near Infrared Survey of the Southern Sky (en) (DENIS). Dès 1999, Martín et al. suggèrent qu'il s'agit d'une naine L (type spectral dL6) très froide (température effective de 1 600 K)[2].

C'est la 48e étoile la plus proche de la Terre.

L'étoile principale est de type spectral L, et c'est l'étoile de ce type la plus proche de la Terre. Les étoiles de ce type sont de couleur rouge foncé et illuminent surtout dans l'infrarouge. Il s'agit donc d'un étoile très froide et hostile pour accueillir la vie.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Résultats pour DENIS-P J025503.3-470049 sur l'application Compute constellation name from position de VizieR
  2. (en) Eduardo L. Martín et al., « Spectroscopic classification of late-M and L field dwarfs », The Astronomical Journal, vol. 118, no 5,‎ , p. 2466-2482 (DOI 10.1086/301107, Bibcode 1999AJ....118.2466M, lire en ligne [html])
    Les coauteurs de l'article sont, outre Eduardo L. Martín : Xavier Delfosse, Gibor Basri, Bertrand Goldman, Thierry Forveille et Maria Rosa Zapatero Osorio.
    L'article a été reçu par la revue le 23 juin 1999 et accepté par son comité de lecture le 27 juillet 1999.

Liens externes[modifier | modifier le code]