DDR3 SDRAM

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Mémoire (SDRAM) de type DDR3.

Le DDR3 SDRAM, plus généralement connu sous la forme simplifiée DDR3, est un standard de mémoire vive électronique défini par le JEDEC, destiné à être progressivement utilisé dans les ordinateurs personnels commercialisés à partir de l’année 2007.

DDR3 SDRAM est un sigle anglais pour Double Data Rate 3rd generation Synchronous Dynamic Random Access Memory, signifiant en français Mémoire à Accès Direct (Aléatoire étant une traduction mot à mot, qui ne correspond pas à l’idée d’accès direct à une « case » mémoire d’adresse colonne+ligne) Synchrone à Débit de Données Doublé de troisième génération. Le standard DDR3 a été élaboré dans le but de succéder au standard DDR2, en offrant des améliorations de performances (en triple channel seulement) tout en diminuant la consommation électrique.

Vue d'ensemble[modifier | modifier le code]

Une barrette mémoire DDR3 comporte 240 contacts.

La consommation énergétique de mémoire DDR3 est de 40 % inférieure à celle de mémoire DDR. Ceci est permis par une baisse de la tension utilisée, de 2,5 V sur la DDR à 1,8 V sur la DDR2 et 1,5 V sur la DDR3. La finesse de gravure de DDR3 n’excède pas 90 nanomètres ; cette technologie permet une réduction de l’utilisation du courant électrique et de la tension électrique de fonctionnement. De plus, des transistors à deux grilles (dual-gate) sont utilisés pour réduire la fuite de courant électrique[1].

La mémoire tampon de prélecture pour la DDR3 est d’une largeur de bus de bits, alors qu’elle était de 4 bits pour la DDR2 et 2 bits pour la DDR.

Théoriquement, les barrettes de mémoire DDR3 peuvent transférer les données à un débit équivalent à plus de 10 Go/s. Une telle bande passante n’est réellement exploitée sur les architectures actuelles que dans le domaine graphique, pour lequel les transferts d’information entre mémoires d’image sont nécessaires.

La latence n’a pas été améliorée sur la DDR3 : les DDR3-1600 atteignent des timings de 7-7-7, correspondant au CAS-RAS-LCAS (en). En comparaison, les timings des meilleures DDR2-400 et DDR2-800 sont 2-2-2 et 3-3-3. S’agissant de cycle d’horloge, il faut se rapporter à la fréquence qui est ici double en DDR3 ; les timings sont donc très peu différents entre ces deux normes de mémoire.

La marque Buffalo Technology fut la première à lancer la commercialisation de ce type de barrettes en mai 2007 au Japon[2], soit deux ans après les premiers prototypes, alors que les premières cartes mères supportant la mémoire DDR3 apparurent au salon du Computex début juin 2007 à Taipei. Elles étaient basées sur le chipset P35 Express d’Intel.

La mémoire GDDR3 est quant à elle destinée au marché des cartes graphiques, et ne peut être assimilée à la DDR3.

Spécifications standards[modifier | modifier le code]

Puces[modifier | modifier le code]

  • DDR3-800 : Puces de mémoire DDR3-SDRAM conçues pour être cadencées à 100 MHz et l’horloge d’E/S à 400 MHz.
  • DDR3-1066 : Puces de mémoire DDR3-SDRAM conçues pour être cadencées à 133 MHz et l’horloge d’E/S à 533 MHz.
  • DDR3-1333 : Puces de mémoire DDR3-SDRAM conçues pour être cadencées à 166 MHz et l’horloge d’E/S à 667 MHz.
  • DDR3-1600 : Puces de mémoire DDR3-SDRAM conçues pour être cadencées à 200 MHz et l’horloge d’E/S à 800 MHz.
  • DDR3-1800 : Puces de mémoire DDR3-SDRAM conçues pour être cadencées à 225 MHz et l’horloge d’E/S à 900 MHz.
  • DDR3-2000 : Puces de mémoire DDR3-SDRAM conçues pour être cadencées à 250 MHz et l’horloge d’E/S à 1 000 MHz.
  • DDR3-2133 : Puces de mémoire DDR3-SDRAM conçues pour être cadencées à 266 MHz et l’horloge d’E/S à 1 066 MHz.

Barrettes de mémoire[modifier | modifier le code]

  • PC3-6400 : Barrette de mémoire DDR3-SDRAM conçues pour être cadencées à 400 MHz utilisant des puces de mémoire DDR3-800, avec une bande passante de 6,4 Go/s.
  • PC3-8500 : Barrette de mémoire DDR3-SDRAM conçues pour être cadencées à 533 MHz utilisant des puces de mémoire DDR3-1066, avec une bande passante de 8,53 Go/s.
  • PC3-10600 : Barrette de mémoire DDR3-SDRAM conçues pour être cadencées à 667 MHz utilisant des puces de mémoire DDR3-1333, avec une bande passante de 10,66 Go/s.
  • PC3-12800 : Barrette de mémoire DDR3-SDRAM conçues pour être cadencées à 800 MHz utilisant des puces de mémoire DDR3-1600, avec une bande passante de 12,8 Go/s.
  • PC3-14400 : Barrette de mémoire DDR3-SDRAM conçues pour être cadencées à 900 MHz utilisant des puces de mémoire DDR3-1800, avec une bande passante de 14,4 Go/s.
  • PC3-16000 : Barrette de mémoire DDR3-SDRAM conçues pour être cadencées à 1 000 MHz utilisant des puces de mémoire DDR3-2000, avec une bande passante de 16,0 Go/s.
  • PC3-17000 : Barrette de mémoire DDR3-SDRAM conçues pour être cadencées à 1 066 MHz utilisant des puces de mémoire DDR3-2133, avec une bande passante de 17,0 Go/s.

D'autres fréquences existent, telles que les 1600 MHz, 1866 MHz, 2400 MHz, 2666 MHz, 2800 MHz, etc.

Rétrocompatibilité[modifier | modifier le code]

Les barrettes de mémoire DDR3 ne sont pas rétrocompatibles avec les versions de mémoire précédentes, la DDR et DDR2. C’est-à-dire qu’un module DIMM DDR3 ne peut pas être utilisé, ni même inséré, dans une fente de mémoire conçue pour une version différente. De même, une barrette DIMM DDR2 ne peut être insérée dans une fente de carte mère destinée à accueillir une barrette DDR3.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Première photo de DIMM DDR3, news hardware.fr, publiée le 13 février 2007.
  2. La DDR3 dispo chez Buffalo, news hardware.fr publiée le 26 avril 2007.