D. J. Carey

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
D.J. Carey
Fiche d’identité
Sport Hurling
Nom irlandais Donncha Seosamh Ó Ciara
Nationalité Irlande
Date de naissance 11 novembre 1970 (44 ans)
Lieu de naissance Gowran, Comté de Kilkenny
Surnom The Dodger
Poste Attaquant
Clubs
Année Club Matchs (Points)
1988- 2007 Young Irelands GAA
Poste Attaquant
Comtés
Année Comté Matchs (Points)
1990-2005 Kilkenny GAA 57 (34-195)
Palmarès
Championnat de Leinster en Hurling 10
All-Ireland 5
Ligue nationale de hurling 4
All Stars 9

Denis Joseph Carey, né le 11 novembre 1970 à Gowran dans le Comté de Kilkenny, est un joueur de hurling Irlandais. Il joue pour le club de Young Irelands GAA de 1988 à 2007 et est sélectionné dans l’équipe du Comté de Kilkenny de 1990 à 2005.

Carey est considéré comme un des plus grands hurlers de sa génération ; certains commentateurs le placent même parmi les plus grands joueurs de tous les temps[1],[2],[3]. L’appartenance de Carey parmi les grands noms du hurling repose néanmoins une évidence à la vue de son palmarès. En 15 ans de carrière, il a remporté 5 titres de champion d'Irlande, 10 championnats du Leinster, 4 ligues nationales de hurling et 2 Railway Cup. Il totalise 34 buts et 195 points marqués en 57 matchs de championnat inter-comté, ce qui fait de lui un des cinq meilleurs marqueurs de tous les temps. Il a été sélectionné à 57 reprises dans l’équipe de Kilkenny GAA, ce qui le place à la troisième place derrière Eddie Keher et Henry Shefflin.

DJ Carey a aussi reçu un certain nombre de récompenses personnelles. En 1993 il reçoit le titre de meilleur joueur décerné par le sponsor Texaco. Sept ans plus tard il obtient ce trophée une deuxième fois et y rajoute celui de meilleur joueur décerné par l’Association des joueurs de sports gaéliques. En 2000, nombreux ont été ceux qui se sont étonnés de ne pas voir Carey apparaitre dans l’équipe du Millénaire[4]. En 2002, Carey égale le record de Pat Spillane en récoltant une neuvième citation dans l’équipe All-Star [5].

Biographie[modifier | modifier le code]

Denis Joseph Carey nait à Waterford dans une famille nombreuse : il a dix frères et huit sœurs. Une de ses sœur, Catriona, est une des stars de l’équipe d’Irlande féminine de hockey sur gazon et a été sélectionné à de nombreuses reprise dans l’équipe de Kilkenny de Camogie. Son frère Martin Carey a lui aussi été membre de l’équipe de hurling de Kilkenny en tant que gardien de but remplaçant. Carey est donc issu d’une famille très sportive, en droite ligne d’une histoire familiale : Sa tante Peggy Carey a remporté à quatre reprises le championnat d'Irlande de camogie et son grand-oncle Paddy Phelan est une icône du hurling des années 1930 qui a été élu parmi l’équipe du siècle et dans celle du Millénaire[6]

Carey est à l’école au St. Kieran's College, la grande pépinière du hurling à Kilkenny. Pourtant jusqu’à l’âge de 12 ans, il n’a pas choisi le sport qu’il voulait pratiquer prioritairement, hésitant entre le hurling et le football gaélique. Il s’oriente même dans un premier temps vers le football gaélique. Mais comme cette discipline n’est pas la priorité du comté de Kilkenny (l’association athlétique gaélique locale a même pendant de très nombreuses années fait le choix de ne présenter aucune équipe senior en championnat d'Irlande de football gaélique), Carey passe rapidement et définitivement au hurling. Les années 1970 et 1980 sont de très grandes années pour le hurling de Kilkenny avec de grandes stars comme Eddie Keher, Frank Cummins et Billy Fitzpatrick qui sont des exemples pour le jeune Carey. Avec son collège il remporte deux Dr. Croke Cup, le championnat d'Irlande scolaire, consécutivement, en 1988 et 1989[7].

À côté du sport, DJ Carey est le dirigeant de l’entreprise qu’il a créé, D.J. Carey Enterprises[8]. Basé dans sa petite ville de Gowan, l’entreprise est un grossiste en produits d’hygiène.

La vie privée de Carey et de sa famille a toujours été scrutée avec attention par les médias irlandais et a fait l’objet de nombreuses rumeurs souvent inexactes. Ainsi la séparation avec celle qui fut sa femme pendant sept ans et qui est la mère de ses deux enfants est annoncée avec fracas juste avant la finale du All-Ireland 2003, est en fait intervenue depuis plus d’un an.

En 2004, Carey parle pour la première fois de sa rupture pour présenter sa nouvelle relation amoureuse avec une milliardaire anglaise Sarah Newman[9]

Carey est aussi loué pour ses activités charitables en Irlande comme à l’étranger [10].

Sa carrière sportive[modifier | modifier le code]

Avec Young Irelands GAA[modifier | modifier le code]

Maillot du club Maillot du club Maillot du club
Maillot du club
Maillot du club
Tenue de Young Irelands GAA

D.J. Carey joue dans le club de sa ville Gowran, Young Irelands GAA. Il a connu de nombreux succès dans les catégories de jeunes. Il jouait à l’époque au poste de gardien de but. Carey intègre l’équipe senior de Young Irelands au début des années 1990 et remporte le titre de champion de Kilkenny en catégorie junior en 1992 [11]. Grâce à cette victoire le club intègre les rangs des principaux clubs du comté. Six années après, il remporte une deuxième victoire en championnat de Kilkenny cette fois en catégorie senior après avoir vaincu Dunnamaggin GAA sur le score de 3-14 à 1-15 [Note 1].

En 1959 Keher gagne un troisième championnat du Leinster alors qu’il en même temps capitaine de l’équipe du college. Il emmène par la suite son équipe vers un deuxième titre national cette fois contre Abbey School de Tipperary[12]. Lors de ce match Carey donne une remarquable démonstration de hurling marquant deux buts et sept points[13].

D.J. Careyjoue son dernier match avec Young Irelands en 2007 pour un match de relégation contre Mullinavat GAA à Nowlan Park[14].

Avec Kilkenny GAA[modifier | modifier le code]

Avec Leinster GAA[modifier | modifier le code]

Statistiques[modifier | modifier le code]

Classement des marqueurs de points[modifier | modifier le code]

D. J. Carey est le cinquième meilleur marqueur de points de l'histoire du hurling.

Meilleurs marqueurs de points du All-Ireland Senior Hurling Championship
Rang Joueur Équipe Points Matchs Années Moyenne
1 Henry Shefflin Kilkenny 23-390 (460pts) 52 1999–en cours 8.8
2 Eddie Keher Kilkenny 35-334 (439pts) 50 1959–1977 8.8
3 Eoin Kelly Tipperary 17-319 (377pts) 49 2000–en cours 7.6
4 Christy Ring Cork 33-208 (305pts) 64 1940–1963 4.8
5 D. J. Carey Kilkenny 34-195 (297pts) 57 1989–2005 5.2

Palmarès[modifier | modifier le code]

Young Irelands[modifier | modifier le code]

  • Kilkenny Senior Hurling Championship:
    • Vainqueur (2): 1996, 2002

Kilkenny[modifier | modifier le code]

  • All-Ireland Senior Hurling Championship:
    • Vainqueur(5): 1992, 1993, 2000, 2002, 2003
    • Finaliste (4): 1991, 1998, 1999, 2004
  • Leinster Senior Hurling Championship:
    • Vainqueur (10): 1991, 1992, 1993, 1998, 1999, 2000, 2001, 2002, 2003, 2005
  • Ligue nationale de hurling:
    • Vainqueur(4): 1989-1990, 1994-1995, 2003, 2005
  • All-Ireland Under-21 Hurling Championship:
    • Vainqueur (1): 1990

Leinster[modifier | modifier le code]

  • Railway Cup:
    • Vainqueur (2): 1993, 1998
    • Finaliste (3): 1994, 1996, 2000

Personnel[modifier | modifier le code]

  • All-Star : 1991, 1992, 1993, 1994, 1995, 1997, 1999, 2000, 2002
  • Joueur de l’année (Texaco) : 1993, 2000
  • Joueur de l’année (Associations des joueurs de sports gaéliques) : 2000

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Pour marquer un point, il faut envoyer la balle (le sliotar) au travers des buts soit entre les poteaux verticaux, soit en dessous de la barre horizontale :
    • chaque balle passée entre les poteaux verticaux donne un point ;
    • chaque balle envoyée sous la barre transversale (dans l'équivalent de buts de football) donne un but soit trois points.
    Les scores sont marqués selon la formule {but-point} : par exemple la finale du Championnat d'Irlande de hurling de 1997 s'est terminée sur la marque Clare GAA 0-20 à 2-13 Tipperary GAA. Cela se traduit par la victoire de Clare 20 points (0 buts + 20 points = 20 points) à 19 points (2 buts soit 6 points + 13 points = 19 points) pour Tipperary.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Tom Humphries, « Sticks and thrones », The Guardian, Londres,‎ 5 octobre 2003 (lire en ligne)
  2. (en) « D.J. Carey », www.hoganstand.com,‎ 4 juin 1993 (consulté le 28 octobre 2008)
  3. Micheál Ó Muircheartaigh, Micheál Ó Muircheartaigh – the Autobiography, Penguin Books,‎ 2004, 88 p.
  4. (en) « GAA: Carey surprise omission from Millennium team », RTÉ Sport,‎ 24 juillet 2000 (consulté le 28 octobre 2008)
  5. (en) « Dazzling DJ poised to equal Spillane's record of nine All Star awards », Irish Independent,‎ 27 novembre 2002 (consulté le 28 octobre 2008)
  6. (en) « Carey was a gift from heaven », Irish Independent,‎ 4 juin 2006 (consulté en 28 octobre2008)
  7. (en) Des Donegan, The Complete Handbook of Gaelic Games, DBA Publications,‎ 2005, 225 p.
  8. (en) « Eight more lives to go for Kilkenny’s top cat », Irish Examiner,‎ 11 février 1998 (consulté le 28 octobre 2008)
  9. (en) « DJ Carey reveals his new love happiness », The Irish Post,‎ 16 mars 2004 (consulté le 28 octobre 2008)
  10. (en) « GAA stars get fired up for charity golf event in La Manga », Charity Guide,‎ 8 avril 2008 (consulté le 28 octobre 2008)
  11. (en) « Roll of Honour », Young Irelands (consulté le 28 octobre 2008)
  12. (en) The Complete Handbook of Gaelic Games pp. 224-227
  13. (en) « Young Irelands 3-14 Dunnamaggin 1-15 », Irish Examiner,‎ 28 octobre 2002 (consulté le 28 octobre 2008)
  14. (en) « D.J. Retires », www.squareball.com,‎ 5 octobre 2007 (consulté le 28 octobre 2008)