Dúnedain du Nord

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les Dúnedain du Nord, aussi appelés Rôdeurs (Rangers), sont un peuple des Hommes dans le légendaire de l'écrivain britannique J. R. R. Tolkien.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les Dúnedain sont les descendants des habitants du royaume d'Arnor. Après la destruction finale de ce royaume par le Roi-Sorcier d'Angmar, en l'an 1974 du Troisième Âge, les Dúnedain, désormais peu nombreux, devinrent un peuple errant et secret, qui défendit l'Eriador contre les Orques des Monts Brumeux[1]. Les habitants de la Comté et de Bree ignoraient cependant les hauts faits de ces hommes qui les protégeaient : ainsi Prosper Poiredebeurré, l'aubergiste de Bree, les décrit comme des « types qui vagabondent », et refuse de laisser Aragorn entrer dans la chambre de Frodon[2].

Gandalf était l'un des rares à connaître leur véritable nature, de même qu'Elrond, qui éleva les fils de leurs Chefs à Fondcombe, où étaient également conservés les trésors de leur famille : l'Anneau de Barahir, les fragments de Narsil, l'Elendilmir et le Sceptre d'Annúminas. Les fils d'Elrond, Elladan et Elrohir, chevauchaient souvent à leurs côtés.

Une petite troupe de trente Rôdeurs (ce faible nombre est une preuve du déclin de leur peuple) participa à la guerre de l'Anneau : la Compagnie grise, menée par Halbarad, qui rejoignit Aragorn aux gués de l'Isen. Elle traversa les Chemins des Morts et combattit aux côtés d'Aragorn dans le sud du Gondor, à la bataille des Champs du Pelennor (où tomba Halbarad) et à la bataille de la Porte Noire.

Les Chefs des Dúnedain[modifier | modifier le code]

Les noms des Chefs proviennent de l'Appendice A au Seigneur des Anneaux, de même que leurs dates de « règne ». Leurs dates de naissances sont tirées de The Peoples of Middle-earth, p. 196.

  1. Aranarth (1938-2106) : 1976-2106
    Fils d'Arvedui, roi d'Arthedain, et héritier en droite ligne d'Isildur.
  2. Arahael (2012-2177) : 2106–2177
  3. Aranuir (2084-2247) : 2177–2247
  4. Aravir (2156-2319) : 2247–2319
  5. Aragorn Ier (2227-2327) : 2319–2327
    Fut tué par des loups.
  6. Araglas (2296-2455) : 2327–2455
  7. Arahad Ier (2365-2523) : 2455–2523
  8. Aragost (2431-2588) : 2523–2588
  9. Aravorn (2497-2654) : 2588–2654
  10. Arahad II (2563-2719) : 2654–2719
  11. Arassuil (2628-2784) : 2719–2784
  12. Arathorn Ier (2693-2848) : 2784–2848
  13. Argonui (2757-2912) : 2848–2912
  14. Arador (2820-2930) : 2912–2930
    Tué par des Trolls au nord de Fondcombe.
  15. Arathorn II (2873-2933) : 2930–2933
    Épousa Gilraen, fille de Dírhael et Ivorwen. Périt alors qu'il chassait des Orques avec Elladan et Elrohir : une flèche lui perça l'œil.
  16. Aragorn II (2930-120 Q.A.) : 2933-3019
    Aragorn restaura les royaumes d'Arnor et de Gondor après la guerre de l'Anneau.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Le Seigneur des anneaux, Appendice A
  2. Ibid., Livre I, chapitre 10

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]