Döllersheim

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

48° 37′ N 15° 19′ E / 48.617, 15.317

Restes de l'école élémentaire de Döllersheim.

Döllersheim est un village abandonné, dépendant de Pölla dans l'état fédéré autrichien de Basse-Autriche, situé dans le Waldviertel, à environ 110 km au nord-ouest de Vienne. Le village et plusieurs autres aux alentours furent évacués en 1938 pour devenir un terrain d'entrainement de la Wehrmacht. Le village est le lieu d'origine de la famille paternelle d'Adolf Hitler.

Historique[modifier | modifier le code]

Aloïs Hitler (1837-1903), père du dictateur allemand, est né à Strones, un petit hameau proche de Döllersheim, alors dans la province du Waldviertel, une région forestière et rurale pauvre, à proximité de la Bohême. La famille de sa mère est originaire de la région depuis plusieurs générations. Il est baptisé le 7 juin 1837 dans l'église de Döllersheim, alors de père inconnu.

Lors de l'Anschluss, l'annexion de l'Autriche par le Troisième Reich en 1938, il est décidé d'édifier un terrain militaire, champ de tir et d'entraînement sur le territoire d'Allentsteig. Sont donc annexés 40 villages dont Döllersheim, les habitants (environ 7 000 personnes) sont déplacés de force. On ignore si les hommes de Hitler ont découvert la tombe de sa grand-mère paternelle Maria Anna Schicklgruber (1795-1847). En 1942, Hitler ordonne à ses troupes de détruire Döllersheim et plusieurs villages voisins.

Le terrain d'entrainement (Tupl Allentsteig) existe encore aujourd'hui.

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]