Dôme de Vredefort

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Vredefort (homonymie).
Dôme de Vredefort
Dôme de Vredefort
Dôme de Vredefort
Localisation
Coordonnées 27° 00′ S 27° 30′ E / -27, 27.5 ()27° 00′ S 27° 30′ E / -27, 27.5 ()
Pays Drapeau de l'Afrique du Sud Afrique du Sud
Province État-Libre
Géologie
Âge 2,023 milliards d'années
Type de cratère Météoritique
Impacteur
Nature  ?
Diamètre ~10-15 km
Vitesse ? km.s-1
Angle  ?°
Densité ? kg/m3
Cible
Nature cristallin (granite, gneiss, leucogranites)
Densité env 2 750 kg/m3
Dimensions
Diamètre 300 km
Découverte
Découvreur Boon et Albritton / Daly (1937-1938 / 1947)

Géolocalisation sur la carte : État-Libre

(Voir situation sur carte : État-Libre)
Dôme de Vredefort

Géolocalisation sur la carte : Afrique du Sud

(Voir situation sur carte : Afrique du Sud)
Dôme de Vredefort

Le dôme de Vredefort (en anglais : Vredefort crater) est le second plus large cratère d'impact connu sur Terre. Il est situé sur le territoire de l'État-Libre d'Afrique du Sud ; la ville de Vredefort a été construite à l'intérieur même du cratère. Le site est également connu sous le nom de cratère de Vredefort ou encore site de l'impact de Vredefort. En 2005, le dôme de Vredefort a été inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO[1] pour son aspect paysager et son intérêt scientifique.

Formation et structure[modifier | modifier le code]

L'astéroïde qui frappa la Terre à Vredefort est l'un des plus importants (connu par ses traces directes) à avoir jamais heurté la Terre, d'un diamètre estimé à 10-15 kilomètres. Le cratère a un diamètre d'approximativement 300 kilomètres, plus large que les 250 kilomètres du bassin de Sudbury, et les 170 kilomètres du cratère de Chicxulub. Il est estimé être vieux d'un peu plus de 2 milliards d'années, soit durant l'ère paléoprotérozoïque. C'était le plus vieux cratère d'impact sur terre jusqu'à la découverte d'un cratère à Maniitsoq dans le Groenland âgé de 3 milliards d’années (ère du Mésoarchéen) et dont le diamètre initial devait dépasser les 500 km[2].

Cratère à anneaux multiples de Valhalla sur Callisto, une lune de Jupiter.

Le site du cratère de Vredefort (27° 0′ S, 27° 30′ E) est l'un des rares cratères à anneaux multiples terrestres, alors que ceux-ci sont fréquents sur d'autres planètes, dont la Lune. Le temps et les évolutions géologiques, tels l'érosion et la tectonique des plaques, ont en effet généralement détruit ce type de cratères.

On a d'abord pensé que le dôme au centre du cratère avait une origine volcanique, mais Boon et Albritton en 1936[3] et 1937[4] ont suggéré une origine impactite, qui fut confirmée par Daly en 1947[5]. Les technologies modernes d'investigation ont permis de prouver définitivement l'origine impactite après les travaux d'un grand nombre de scientifiques entre 1961 et 1995 [6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Liste de l'UNESCO
  2. (en) Adam A. Garde, Iain McDonald, Brendan Dyck et Nynke Keulen, « Searching for giant, ancient impact structures on Earth : The Mesoarchaean Maniitsoq structure, West Greenland », Earth and Planetary Science Letters, vol. 337-338,‎ juillet 2012, p. 197-210 (DOI 10.1016/j.epsl.2012.04.026)
  3. (en) Boon, J. D.; Albritton, C. C. Jr. (1936) Meteorite craters and their possible relationship to cryptovolcanic structures, Field and Laboratory, 5, 1–9.
  4. (en) Boon, J. D.; Albritton, C. C. Jr. (1937) Meteorite scars in ancient rocks, Field and Laboratory, 6, 53–64
  5. (en) Daly, R.A. (1947) The Vredefort ring structure of South Africa, J. Geol. 55. 125145.
  6. (en) Therriault, A. M.; Grieve, R. A. F.; Reimold, W. U. (1997) Original size of the Vredefort Structure: Implications for the geological evolution of the Witwatersrand Basin, Meteoritics, vol. 32, pages 71-77

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]