Détective Conan : Enquête à Mirapolis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Détective Conan
Enquête à Mirapolis
Éditeur Nobilis
Développeur Marvelous Entertainment
Distributeur Nobilis

Date de sortie Drapeau du Japon 17 mai 2007
Drapeau de la France 27 février 2009
Genre aventure, enquêtes
Mode de jeu 1 joueur
Plate-forme Wii
Langue Voix japonaises
Textes en français

Évaluation CERO Tout public

Détective Conan : Enquête à Mirapolis (Meitantei Conan - Tsuioku no mirage) est un jeu vidéo inspiré du manga Détective Conan, développé par Marvelous Entertainment, et sorti au Japon le 17 mai 2007 et en France le 27 février 2009[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Alors que Conan, Aï, les Detectives Juniors, Ran et Kogoro se rendaient au parc d'attractions Mirapolis pour s'amuser, un certain nombre de meurtres ont lieu. Avec l'aide d'Heiji, venu avec Kazuha, Conan doit résoudre ce mystère au plus vite.

Système de jeu[modifier | modifier le code]

Aux commandes du jeune héros, le joueur devra user de ses méninges pour arriver à résoudre ces affaires aussi mystérieuses que tortueuses. De ce point de vue là, le titre de Marvelous est plutôt fidèle à l'œuvre originale : nombreux indices contradictoires et rebondissements, les gadgets de Conan, etc

Le titre ne comporte pas de voix françaises, seules les voix anglaises et japonaises sont disponibles (via un choix dans les options. Quant aux cinématiques, ils alternent images fixes (agréables mais peu dynamiques) et scènes réalisées avec le moteur du jeu (assez statiques et au rendu passable).

Au niveau du gameplay, le jeu (exclusivement solo) nécessite l'usage de la Wiimote et du Nunchuk. Si le premier contrôleur est clairement appréciable pour l'action de pointer, il l'est beaucoup moins dans la plupart des minijeux présents (tir à la Time Crisis, combat, Tape-Taupe...).

Certains petits challenges sont même très peu jouables et vite frustrants. Le stick analogique du Nunchuk permet quant à lui de se déplacer dans les niveaux et le fait plutôt bien... sauf que la caméra a vraiment du mal à suivre notre héros, ce qui est vraiment dommageable sur la longueur.

En ce qui concerne les enquêtes, ces dernières se déroulent de manière très linéaire et plutôt aisée : il suffira la plupart du temps de trouver les indices dans le bon ordre et de les combiner judicieusement via un menu « Enchaînement »

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Détective Conan : Enquête à Mirapolis (fiche complète) » (consulté le 29 juin 2014)

Liens externes[modifier | modifier le code]