Détection d'explosifs

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Un chien de détection au travail.

La détection d'explosifs désigne une inspection non-destructive visant à détecter un matériel explosif. Ce type de détection est surtout effectué dans les aéroports, les ports et lors de contrôles frontaliers.

Outils de détection[modifier | modifier le code]

Animaux[modifier | modifier le code]

Des chiens, plus communément appelés des chiens de détection, spécialement entraînés peuvent être utilisés dans la détection d'explosifs grâce à leur flair[1]. Cependant, cette détection s'avère inefficace lorsque le chien devient fatigué ou lorsqu'il s'ennuie. Ils sont spécialement entraînés pour détecter l'odeur éventuelle de substances explosifs et prévenir le maître-chien lorsqu'il en détecte une[1] ; il peut frapper délicatement l'endroit où il détecte la substance à l'aide de son museau et adoptent généralement une réponse passive lors de la détection. Ce type de détection canin vient à l'origine du Metropolitan Police Department de Washington, D.C. en 1970, grâce au maitre-chien Charles R. Kirchner[2].

Également, des abeilles sont utilisées pour détecter des explosifs[3]. Elles sont utiles 2 jours avant de retourner dans leur ruche. La société biotechnologique Inscentinel (en) note que les abeilles seraient plus efficaces que les chiens de détection[4].

Spectrométrie[modifier | modifier le code]

Générateurs de rayons X[modifier | modifier le code]

Des générateurs de rayons X peuvent détecter des explosifs grâce à la densité des objets examinés. La détection par rayons X est également utilisée pour détecter des objets tels que des détonateurs[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (fr) « Chien de détection d'explosifs », sur 3 Pilliers (consulté le 28 avril 2013)
  2. (en) (Newlon, Clark (1974). Police Dogs in Action. New York, Dodd, Mead and company)
  3. (fr) « Abeille et détection d'explosifs », sur Dinosauria (consulté le 28 avril 2013)
  4. (en) « Hot picks: UK tech start-ups », sur BBC.co.uk,‎ 5 septembre 2007
  5. (en) Will Knight, « Analysis: Explosive detection technologies », sur NewScientist.com news service,‎ 10 août 2006

Bibliographie[modifier | modifier le code]