Détecteur infrarouge

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Exemple de détecteur infrarouge, SupOptique

Un détecteur infrarouge est un détecteur réagissant à un rayonnement infrarouge (IR). On distingue deux types de détecteurs infra-rouge :

Si la sensibilité et le temps de réponse de photodétecteurs sont meilleures que celles des thermodétecteurs, ainsi que pour les premiers la possibilité de détecter simultanément de multiples longueurs d'ondes, les photodétecteurs nécessitent en général d'être refroidis à des températures cryogéniques à cause du bruit thermique.

Exemples[modifier | modifier le code]

Refroidissement à l'azote liquide
type gamme spectrale (μm) nombre d'onde (cm-1)
Arséniure d'indium-gallium (InGaAs) photodiode 0,7-2,6 14300-3800
Germanium photodiode 0,8-1,7 12500-5900
Sulfure de plomb (PbS) photoconducteur 1-3,2 10000-3100
Séléniure de plomb (PbSe) photoconducteur 1,5-5,2 6700-1900
Antimoniure d'indium (InSb) photoconducteur 1-6,7 10000-1500
Arséniure d'indium (InAs) photovoltaïque 1-3,8 10000-2600
Siliciure de platine (PtSi) photovoltaïque 1-5 10000-2000
Antimoniure d'indium (InSb) photodiode 1-5,5 10000-1800
Tellurure de mercure-cadmium (MCT, HgCdTe) photoconducteur 0,8-25 12500-400
Tellurure de mercure-zinc (MZT, HgZnTe) photoconducteur
Tantalate de lithium (LiTaO3) pyroélectrique
Sulfate de triglycine (TGS et DTGS) pyroélectrique

La gamme spectrale des détecteurs pyroélectriques ne dépend que des matériaux utilisés pour l'ouverture vers le détecteur.

Le pentoxyde de vanadium est souvent utilisé comme détecteur dans les microbolomètres non-refroidis.

Notes et références[modifier | modifier le code]