Détecteur de mine polonais

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le détecteur de mines polonais est un détecteur de métaux portatif inventé par Józef Kosacki, un officier de l'armée polonaise durant la Seconde Guerre mondiale, précisément durant l'hiver 1941/1942. Son premier modèle, le Mark I, sera suivi du Mark II et du Mark III. Il a été depuis lors en dotation dans de nombreuses armées, principalement pour le déminage et dans l'armée britannique durant la première Guerre du Golfe et jusqu'en 1995 dans sa version Mark 4c[1].

Description[modifier | modifier le code]

  1. Plateau de détection
  2. Poignée en deux parties avec contrepoids
  3. Boitier fixé sur le manche
  4. Amplificateurs et batterie dans un sac à dos.
  5. Casque d'écoute

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Polish mine detector (Time Magazine/Canadian Edition}, March 8, 1999 page 18