Désert d'Accona

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Désert d'Accona
Localisation
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Coordonnées 43° 11′ 44″ N 11° 34′ 22″ E / 43.195608, 11.57289743° 11′ 44″ Nord 11° 34′ 22″ Est / 43.195608, 11.572897  

Géolocalisation sur la carte : Italie

(Voir situation sur carte : Italie)
City locator 10.svg
Le Deserto di Accona

Le désert d'Accona (Deserto di Accona en italien) se situe dans la province de Sienne, au cœur des Crete senesi (« crêtes siennoises »), dans la partie occidentale et méridionale du territoire communal d'Asciano.

Typologie[modifier | modifier le code]

Selon le classement Peveril Meigs[1], cette zone rentre entre les paysages semi-arides dans les rapports de précipitations pluviométriques inférieures à 600 mm annuels, avec pour conséquence, la pénurie de végétation et des caractéristiques lunaires qualifiées de biancane et calanco par les Italiens et de badlands par les Anglais, d'un terrain marqué d'argile et de tuf.

En outre, le détail morphologique et la composition du terrain (collines argilo-sableuses du Pliocène) rendent difficiles les conditions pour la culture de vignes et des oliviers ; les uniques cultures possibles dans la zone sont les céréales, les tournesols et le fourrage seulement rendues possible par une intense irrigation qui exploite les eaux de torrents et fleuves à caractère torrentiel qui existent en bordures de cette zone.

Histoire[modifier | modifier le code]

La zone est connue par cette dénomination depuis le Moyen Âge et a été représentée dans la célèbre fresque Ambrogio Lorenzetti des Effets du bon et du mauvais gouvernement à la ville et à la campagne,

Aux marges méridionales du désert d'Accona, a été construite l'imposante Abbaye de Monte Oliveto Maggiore, initialement prévue pour des ermites.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Lors de l'établissement d'un programme de recherches sur les zones arides, sous les auspices de l'Unesco, M. Peveril Meigs fut chargé par cette Organisation de dresser une carte homoclimatique des zones arides dans le monde, il a fallu que les experts déterminent aussi bien les frontières des mots que les limites des déserts : extrait Courrier de l'UNESCO juillet 1952.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]