Désastre des feux d'artifices d'Enschede

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
L'incendie.

Le désastre des feux d'artifice d'Enschede (Vuurwerkramp en néerlandais, littéralement « désastre des feux d'artifices ») a été causé par un feu qui brûla un entrepôt de feux d'artifices le 13 mai 2000, dans la partie Est de la ville d'Enschede, aux Pays-Bas.

Dégâts[modifier | modifier le code]

L'incendie a provoqué une énorme explosion qui a causé la mort de 23 personnes (dont quatre pompiers) et fait 947 blessés. 40 hectares furent brûlés dans l'incendie[1]. La plus grosse explosion a été ressentie jusqu'à 30 kilomètres à la ronde. Environ 1 500 maisons ont été endommagées ou détruites, laissant 1 250 personnes sans abri. Les dommages matériels ont été estimés à plus de 450 millions d'euros[2].

Cause[modifier | modifier le code]

En apparence, l'incendie a commencé dans la zone de travail du bâtiment central où quelque 900 kg de feux d'artifice ont été stockés. Ce feu s'est étendu à deux conteneurs pleins qui avaient été entreposés illégalement en dehors du bâtiment. Une réaction en chaîne a finalement conduit à l'allumage. L'allumage a causé une explosion de 177 tonnes de feux d'artifice.

Une théorie pour l'ampleur de la catastrophe a été que les travailleurs ont accidentellement laissé ouvert les portes intérieures qui auraient pu contenir le feu et le souffle. Théoriquement une telle explosion était très peu probable car les feux d'artifice ont été stockés dans des soutes spécialement conçues pour minimiser le risque.

La semaine avant l'explosion, les autorités confirmèrent que les feux étaient aux normes, et que les feux d'artifice ont été importés légalement et inspectés comme sûrs. De nombreux habitants des quartiers pauvres touchés comme Roombeek se sont plaints de la négligence délibérée du gouvernement hollandais, et ont estimé que cet accident aurait pu être évité[3].

Le même jour se déroulait le concours Eurovision de la chanson 2000 auquel les Pays-Bas prenaient part. Les lignes téléphoniques, avec lesquelles les téléspectateurs néerlandais pouvaient voter, furent fermées et utilisées pour les familles des victimes du désastre. Ce sont les votes du jury de secours qui furent pris en compte.

Références[modifier | modifier le code]

52° 13′ 46″ N 6° 53′ 44″ E / 52.229444, 6.895556 ()