Désamiantage

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le désamiantage est l'ensemble des actions à réaliser pour retirer l'amiante dans un bâtiment (immeuble, maison individuelle, bateau, ...). Il est soumis à une règlementation stricte et doit faire l'objet de précautions particulières en raison du risque sanitaire associé.

Réglementation[modifier | modifier le code]

Le désamiantage doit être réalisé par une entreprise spécialisée, détentrice de la certification nationale et titulaire d'une assurance professionnelle.

L’amiante, composé de fibres très fines, est un produit comportant un risque sanitaire important. Toutes les fibres, toxiques par inhalation, sont classées cancérigènes de catégorie 1 au niveau européen.

Son utilisation est interdite depuis 1997 en France, toutefois beaucoup ont eu recours à l’amiante dans le bâtiment et l’industrie, d'où l’importance du désamiantage.

Généralités[modifier | modifier le code]

L’amiante existe sous plusieurs formes ainsi le désamiantage concerne plusieurs matériaux : mortier, enduit, flocage, dalle, toiture, bitume, cloison, ...

Le désamiantage est une opération complexe qui requiert une formation à la prévention des risques liés à l’amiante.

Les étapes du processus du désamiantage sont les suivantes :

  • Dépoussiérage
  • Confinement
  • L’enlèvement de l'amiante
  • Contrôles multiples
  • Élimination des déchets
L'Université de Jussieu en cours de désamiantage vue de la Rue des Écoles à Paris

Certifications[modifier | modifier le code]

Les entreprises intervenant sur les chantiers de désamiantage doivent obligatoirement être certifiées. Et depuis juillet 2014, les entreprises intervenant sur des terrains amiantifères doivent également justifier de la certification.

Toutes les entreprises en désamiantage doivent respecter les exigences de la norme française NFX 46 0 10 pour démontrer leur capacité à réaliser les travaux de traitement de l'amiante. Cette norme constitue le référentiel en France donc elle est incontournable et obligatoire. En effet, est inclue dans le texte de cette norme les exigences générales d'ordre administratif, juridique, économique, organisationnelles, technique et opérationnelles.

Les certifications sont délivrées aux entreprises accréditées par le COFRAC[1].

L'agrément est assuré par le ministre chargé de l'industrie comme Bureaux de Normalisation Sectoriels.

Environnement[modifier | modifier le code]

Protection des intervenants[modifier | modifier le code]

Les entreprises sont dans l'obligation de tenir compte de la protection individuelle et collective des salariés en fonction de l'évaluation des risques liés au niveau de l'empoussièrement.

Les personnes intervenant directement sur les chantiers doivent porter tous les équipements obligatoires individuels : EPI avant d'intervenir sur un site. Les EPI sont :

  • Combinaison,
  • Lunette,
  • Masque,
  • Gants, ....

Traitement des déchets[modifier | modifier le code]

Élimination des déchets : Les déchets amiantés doivent être emballés dans une zone signalée, close, surveillé et isolée.

Il est important de faire appel à des entreprises spécialisées dans le traitement des déchets.


Chantier de désamiantage

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Le désamiantage des bâtiments sur Google Livres

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Comité Français d'accréditation