Dés de Sicherman

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les dés de Sicherman sont une paire de dés à jouer affichant des nombres entiers différents de ceux de dés ordinaires mais possédant néanmoins une loi de probabilité identique.

Description[modifier | modifier le code]

Les faces des dés de Sicherman sont numérotées 1, 2, 2, 3, 3 et 4 sur l'un des dés et 1, 3, 4, 5, 6 et 8 sur l'autre. Lors d'un lancer, il est possible de sortir un résultat compris entre 2 et 12 en additionnant les nombres obtenus sur chacun des dés, comme pour une paire de dés classiques, suivant le schéma suivant :

  1 2 2 3 3 4
1 2 3 3 4 4 5
3 4 5 5 6 6 7
4 5 6 6 7 7 8
5 6 7 7 8 8 9
6 7 8 8 9 9 10
8 9 10 10 11 11 12

Les probabilités d'obtenir un tirage particulier sont résumées dans le tableau ci-dessous :

Total des dés 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12
Probabilité 1/36 2/36 3/36 4/36 5/36 6/36 5/36 4/36 3/36 2/36 1/36

Les tirages suivent une distribution triangulaire, de façon identique à une paire de dés classiques, c’est-à-dire que la probabilité d'obtenir un résultat particulier avec les dés de Sicherman est la même qu'avec des dés ordinaires, bien que leur numérotation soit différente.

L'ordonnancement des dés de Sicherman est la seule permettant de reproduire ce comportement avec des nombres entiers positifs. En autorisant des nombres entiers négatifs ou nuls, il en existe une infinité.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'arrangement de ces dés fut découvert par George Sicherman et décrit par Martin Gardner dans un article du Scientific American de 1978[1].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. M. Gardner, Sicherman Dice, Scientific American (février 1978), p. 19, réédité dans Penrose Tiles to Trapdoor Ciphers, Spectrum, Mathematical Association of America