Liste des députés des Bouches-du-Rhône

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Sommaire

Circonscriptions[modifier | modifier le code]

Le département des Bouches-du-Rhône compte 16 circonscriptions.

Assemblée nationale (Ve République)[modifier | modifier le code]

XIVe législature (2012–2017)[modifier | modifier le code]

Les députés élus le 17 juin 2012 sont :

Couleur politique des députés élus en 2012
Circonscription Identité Parti Autres mandats
1re circonscription Valérie Boyer UMP Adjointe au maire de Marseille
2e circonscription Dominique Tian UMP Maire du Quatrième secteur de Marseille
3e circonscription Sylvie Andrieux DVG Conseillère municipale de Marseille
4e circonscription Patrick Mennucci PS Maire du Premier secteur de Marseille
5e circonscription Marie-Arlette Carlotti
jusqu'au 22 juillet 2012 et à partir du 3 mai 2014[1]
PS Conseillère générale du Canton de Marseille-Les Cinq-Avenues
Avi Assouly
du 23 juillet 2012 au 2 mai 2014
PS Conseiller régional de Provence-Alpes-Côte d'Azur
6e circonscription Guy Teissier UMP Maire du Cinquième secteur de Marseille
7e circonscription Henri Jibrayel PS Conseiller général du Canton de Marseille-Verduron
8e circonscription Olivier Ferrand
jusqu'au 30 juin 2012[2]
PS
Jean-Pierre Maggi
à partir du 1er juillet 2012
PS Maire de Velaux
9e circonscription Bernard Deflesselles UMP Conseiller régional de Provence-Alpes-Côte d'Azur
10e circonscription François-Michel Lambert EÉLV Conseiller municipal de Gardanne
11e circonscription Christian Kert UMP
12e circonscription Vincent Burroni PS Maire de Châteauneuf-les-Martigues
13e circonscription Gaby Charroux FG Maire de Martigues
14e circonscription Jean-David Ciot PS Maire du Puy-Sainte-Réparade
15e circonscription Bernard Reynès UMP Maire de Châteaurenard
16e circonscription Michel Vauzelle PS Président du Conseil régional de Provence-Alpes-Côte d'Azur

XIIIe législature (2007–2012)[modifier | modifier le code]

Les députés élus le 16 juin 2007 sont :

Couleur politique des députés élus en 2007
Circonscription Identité Parti Autres mandats
1re circonscription Roland Blum UMP Premier adjoint au maire de Marseille
2e circonscription Dominique Tian UMP Maire du Quatrième secteur de Marseille
3e circonscription Jean Roatta jusqu'au 6 décembre 2011[3] UMP Adjoint au maire de Marseille
Vacant depuis le 6 décembre 2011
4e circonscription Henri Jibrayel PS Vice-président du Conseil général des Bouches-du-Rhône
5e circonscription Renaud Muselier UMP Adjoint au maire de Marseille
6e circonscription Guy Teissier UMP Maire du Cinquième secteur de Marseille
7e circonscription Sylvie Andrieux PS Conseillère municipale de Marseille
8e circonscription Valérie Boyer UMP Adjointe au maire de Marseille
9e circonscription Bernard Deflesselles UMP Conseiller régional de Provence-Alpes-Côte d'Azur
10e circonscription Richard Mallié UMP
11e circonscription Christian Kert UMP Ancien conseiller municipal de Salon-de-Provence
12e circonscription Éric Diard UMP Maire de Sausset-les-Pins
13e circonscription Michel Vaxès PCF Conseiller municipal de Port-de-Bouc
14e circonscription Maryse Joissains-Masini UMP Maire d'Aix-en-Provence
15e circonscription Bernard Reynès UMP Maire de Châteaurenard
16e circonscription Michel Vauzelle PS Président du Conseil régional de Provence-Alpes-Côte d'Azur

XIIe législature (2002–2007)[modifier | modifier le code]

Les députés élus le 16 juin 2002 sont :

Couleur politique des députés élus en 2002
Circonscription Identité Parti Autres mandats
1re circonscription Roland Blum UMP Maire du Sixième secteur de Marseille
2e circonscription Dominique Tian UMP Maire du Quatrième secteur de Marseille
3e circonscription Jean Roatta UMP Maire du Premier secteur de Marseille
4e circonscription Frédéric Dutoit PCF Maire du Huitième secteur de Marseille
5e circonscription Bruno Gilles[4] UMP Maire du Troisième secteur de Marseille
6e circonscription Guy Teissier UMP Maire du Cinquième secteur de Marseille
7e circonscription Sylvie Andrieux PS Vice-présidente du Conseil régional de Provence-Alpes-Côte d'Azur
8e circonscription Christophe Masse PS Vice-président du Conseil général des Bouches-du-Rhône
9e circonscription Bernard Deflesselles UMP Conseiller régional de Provence-Alpes-Côte d'Azur
10e circonscription Richard Mallié UMP Conseiller général des Bouches-du-Rhône
11e circonscription Christian Kert UMP Conseiller municipal de Salon-de-Provence
12e circonscription Éric Diard UMP Maire de Sausset-les-Pins
13e circonscription Michel Vaxès PCF Conseiller municipal de Port-de-Bouc
14e circonscription Maryse Joissains-Masini UMP Maire d'Aix-en-Provence
15e circonscription Léon Vachet UMP Conseiller régional de Provence-Alpes-Côte d'Azur
16e circonscription Roland Chassain UMP Maire des Saintes-Maries-de-la-Mer

XIe législature (1997 - 2002)[modifier | modifier le code]

Les députés élus aux élections législatives de 1997 sont :

Couleur politique des députés élus en 1997
Circonscription Identité Parti Autres mandats
1re circonscription Roland Blum UDF-DL Maire du Sixième secteur de Marseille
2e circonscription Jean-François Mattei jusqu'au 8 juin 2002[5] UDF-PPDF Maire du Quatrième secteur de Marseille
Dominique Tian[6] UDF
3e circonscription Jean Roatta UDF-DL Maire du Premier secteur de Marseille
4e circonscription Guy Hermier jusqu'au 28 juillet 2001[7] PCF Maire du Huitième secteur de Marseille
Jean Dufour[8] PCF
5e circonscription Renaud Muselier RPR Maire du Troisième secteur de Marseille
6e circonscription Guy Teissier UDF-DL Maire du Cinquième secteur de Marseille
7e circonscription Sylvie Andrieux PS Conseillère régionale de Provence-Alpes-Côte d'Azur
8e circonscription Marius Masse PS
9e circonscription Jean Tardito jusqu'au 16 juillet 1998[9] PCF Maire d'Aubagne
Alain Belviso du 27 septembre 1998 au 3 février 1999[10] PCF
Bernard Deflesselles à partir du 28 mars 1999[11] UDF-DL
10e circonscription Roger Meï PCF Maire de Gardanne
11e circonscription Christian Kert UDF-DL
12e circonscription Henri d'Attilio jusqu'au 10 août 1998[9] PS Maire de Châteauneuf-les-Martigues
Vincent Burroni[12] PS
13e circonscription Michel Vaxès PCF Maire de Port-de-Bouc
14e circonscription Jean-Bernard Raimond RPR Conseiller municipal d'Aix-en-Provence
15e circonscription Léon Vachet RPR Conseiller régional de Provence-Alpes-Côte d'Azur
16e circonscription Michel Vauzelle PS Maire d'Arles

Xe législature (1993-1997)[modifier | modifier le code]

Les députés élus aux élections législatives de 1993 sont :

Couleur politique des députés élus en 1993
Circonscription Identité Parti Autres mandats
1re circonscription Roland Blum UDF-PR Conseiller municipal du Sixième secteur de Marseille
Conseiller général des Bouches-du-Rhône
2e circonscription Jean-François Mattéi UDF-PR
3e circonscription Jean Roatta UDF-PR Conseiller général des Bouches-du-Rhône
4e circonscription Guy Hermier PCF Conseiller municipal du Huitième secteur de Marseille
5e circonscription Renaud Muselier RPR Conseiller général des Bouches-du-Rhône
6e circonscription Guy Teissier UDF-PR Conseiller municipal du Cinquième secteur de Marseille
Conseiller général des Bouches-du-Rhône
7e circonscription Bernard Leccia RPR Adjoint au maire de Marseille
8e circonscription Marius Masse PS
9e circonscription Jean Tardito PCF Maire d'Aubagne
10e circonscription Bernard Tapie jusqu'au 4 septembre 1996[13] MRG
Roger Meï à partir du 20 octobre 1996[14] PCF Maire de Gardanne
11e circonscription Christian Kert UDF-CDS Conseiller municipal de Salon-de-Provence
12e circonscription Henri d'Attilio PS Maire de Châteauneuf-les-Martigues
13e circonscription Olivier Darrason UDF-PR
14e circonscription Jean-Bernard Raimond RPR
15e circonscription Léon Vachet RPR Conseiller régional de Provence-Alpes-Côte d'Azur
16e circonscription Thérèse Aillaud App. RPR Maire de Tarascon

IXe législature (1988-1993)[modifier | modifier le code]

Les députés élus aux élections législatives de 1988 sont :

Couleur politique des députés élus en 1988
Circonscription Identité Parti Autres mandats
1re circonscription Roland Blum UDF-PR Conseiller municipal du Sixième secteur de Marseille
Conseiller général des Bouches-du-Rhône
2e circonscription Jean-Claude Gaudin jusqu'au 24 septembre 1989[15] UDF-PR Conseiller municipal de Marseille
Jean-François Mattéi à partir du 4 décembre 1989[11] UDF-PR
3e circonscription Philippe Sanmarco PS Adjoint au maire de Marseille
4e circonscription Guy Hermier PCF
5e circonscription Janine Ecochard PS Conseillère générale des Bouches-du-Rhône
6e circonscription Guy Teissier jusqu'au 26 novembre 1988[16] UDF-PR Conseiller municipal du Cinquième secteur de Marseille
Conseiller général des Bouches-du-Rhône
Bernard Tapie du 29 janvier 1989[11] au 3 mai 1992[5] DVG
Jean-Claude Chermann à partir du 3 mai 1992[17] DVG
7e circonscription Michel Pezet PS Conseiller régional de Provence-Alpes-Côte d'Azur
8e circonscription Marius Masse PS
9e circonscription Jean Tardito PCF Maire d'Aubagne
10e circonscription Yves Vidal PS
11e circonscription Christian Kert UDF-CDS Adjoint au maire de Salon-de-Provence
12e circonscription Henri d'Attilio PS Maire de Châteauneuf-les-Martigues
13e circonscription Paul Lombard PCF Maire de Martigues
14e circonscription Jean-Pierre de Peretti della Rocca UDF-CDS
15e circonscription Léon Vachet RPR Conseiller régional de Provence-Alpes-Côte d'Azur
16e circonscription Michel Vauzelle jusqu'au 3 mai 1992[5] PS Conseiller municipal d'Arles
François Bernardini[18] PS Adjoint au maire d'Istres
Conseiller général des Bouches-du-Rhône

VIIIe législature (1986-1988)[modifier | modifier le code]

Scrutin proportionnel plurinominal par département, pas de député par circonscription. Les dix députés élus dans les Bouches-du-Rhône sont : Pascal Arrighi FN Gabriel Domenech FN Jean Roussel FN Roland Blum UDF Jean-Claude Gaudin UDF Jean Roatta UDF Gaston Defferre PS Michel Pezet PS Guy Hermier PCF Vincent Porelli PCF

VIIe législature (1981-1986)[modifier | modifier le code]

Gaston Defferre PS Jean-Jacques Leonetti PS Marius Masse PS René Olmeta PS Louis Philibert PS Guy Hermier PCF Edmond Garcin PCF Vincent Porelli PCF Jean Claude Gaudin UDF Hyacinthe Santoni RPR

VIe législature (1978-1981)[modifier | modifier le code]

Gaston Defferre PS Louis Philibert PS Edmond Garcin PCF Guy Hermier PCF Vincent Porelli PCF Jeanine Porte PCF Georges Lazzarino PCF René Rieubon PCF Marcel Tassy PCF Jean-Claude Gaudin UDF

Ve législature (1973-1978)[modifier | modifier le code]

Gaston Defferre PS Charles-Emile Loo PS Jean Masse PS Louis Philibert PS Vincent Porelli PCF François Billoux PCF Paul Cermolacce PCF Edmond Garcin PCF Georges Lazzarino PCF Joseph Comiti UDR

IVe législature (1968-1973)[modifier | modifier le code]

IIIe législature (1967-1968)[modifier | modifier le code]

IIe législature (1962-1967)[modifier | modifier le code]

Ire législature (1958 - 1962)[modifier | modifier le code]

Assemblée nationale (IVe République)[modifier | modifier le code]

Sous la IVe République, les élections législatives se déroulent sous forme de scrutin proportionnel plurinominal par département.

IIIe législature (1956 - 1958)[modifier | modifier le code]

IIe législature (1951 - 1955)[modifier | modifier le code]

Ire législature (1946 - 1951)[modifier | modifier le code]

Gouvernement provisoire de la République française[modifier | modifier le code]

Les deux élections législatives organisées pendant le gouvernement provisoire de la République française se déroulent sous forme de scrutin proportionnel plurinominal par département.

Assemblée nationale constituante de 1946 (2 juin 1946 - 27 novembre 1946)[modifier | modifier le code]

Assemblée nationale constituante de 1945 (21 octobre 1945 - 2 juin 1946)[modifier | modifier le code]

Comité français de la Libération nationale[modifier | modifier le code]

Assemblée consultative provisoire d’Alger (03/11/1943 - 25/07/1944)[modifier | modifier le code]

Assemblée consultative provisoire de Paris (07/11/1944[19] - 05/11/1945)[modifier | modifier le code]

Chambre des députés (Troisième République)[modifier | modifier le code]

Ire législature (08/03/1876 - 25/06/1877)[modifier | modifier le code]

IIe législature (07/11/1877 - 27/10/1881)[modifier | modifier le code]

IIIe législature (28/10/1881 - 09/11/1885)[modifier | modifier le code]

IVe législature (10/11/1885 - 11/11/1889)[modifier | modifier le code]

Ve législature (12/11/1889 - 14/10/1893)[modifier | modifier le code]

VIe législature (15/10/1893 - 31/05/1898)[modifier | modifier le code]

VIIe législature (01/06/1898 - 31/05/1902)[modifier | modifier le code]

VIIIe législature (01/06/1902 - 31/05/1906)[modifier | modifier le code]

IXe législature (01/06/1906 - 31/05/1910)[modifier | modifier le code]

Xe législature (01/06/1910 - 31/05/1914)[modifier | modifier le code]

XIe législature (01/06/1914 - 07/12/1919)[modifier | modifier le code]

XIIe législature (08/12/1919 - 31/05/1924)[modifier | modifier le code]

XIIIe législature (01/06/1924 - 31/05/1928)[modifier | modifier le code]

XIVe législature (01/06/1928 - 31/05/1932)[modifier | modifier le code]

XVe législature (01/06/1932 - 31/05/1936)[modifier | modifier le code]

XVIe législature[20] (01/06/1936 - 31/05/1942)[modifier | modifier le code]

Assemblée nationale (1871-1876)[modifier | modifier le code]

Corps législatif (Second Empire)[modifier | modifier le code]

IVe Législature (1869-1870)[modifier | modifier le code]

IIIe Législature (1863-1869)[modifier | modifier le code]

IIe Législature (1857-1863)[modifier | modifier le code]

Ire Législature (1852-1857)[modifier | modifier le code]

Assemblée nationale législative (28/05/1849-02/12/1851)[modifier | modifier le code]

Assemblée nationale constituante (04/05/1848-26/05/1849)[modifier | modifier le code]

Chambre des députés (Monarchie de Juillet)[modifier | modifier le code]

Ire Législature (1830-1831)[modifier | modifier le code]

IIe Législature (1831-1834)[modifier | modifier le code]

IIIe Législature (1834-1837)[modifier | modifier le code]

IVe Législature (1837-1839)[modifier | modifier le code]

Ve Législature (1839-1842)[modifier | modifier le code]

VIe Législature (1842-1846)[modifier | modifier le code]

VIIe Législature (17/08/1846-24/02/1848)[modifier | modifier le code]

Chambre des députés des départements (2e Restauration)[modifier | modifier le code]

Ve législature (23 juin 1830 - 28 juillet 1830)[modifier | modifier le code]

IVe législature (1828-1830)[modifier | modifier le code]

IIIe législature (1824-1827)[modifier | modifier le code]

IIe législature (1816-1823)[modifier | modifier le code]

Ire législature (1815–1816)[modifier | modifier le code]

Chambre des représentants (Cent-Jours)[modifier | modifier le code]

Chambre des députés des départements (1re Restauration)[modifier | modifier le code]

Corps législatif (1800-1814)[modifier | modifier le code]

Nom Nomination
par le Sénat conservateur
(Date)
Fin de mandat
(Date)
Étienne François Clary (1757-1823) 25 décembre 1799 1er juillet 1804
Toussaint-Bernard Émeric-David (1755-1839) 2 mai 1809 1er juillet 1815
Alexandre Jules Antoine Fauris de Saint-Vincens (1750-1819) 2 mai 1809 4 juin 1814
François Lagrange (1754-1816) 25 décembre 1799 17 juin 1804
Louis Maximillien Toussaint Noguier-Malijay (1743-1808) 10 décembre 1803 23 décembre 1808
Pierre Dominique François Xavier Sauvaire (1766-1813) 2 mai 1809 15 novembre 1813
Joseph Michel Antoine Servan (1737-1807) 10 décembre 1803 1er juillet 1807
Pierre Teissier (1747-1800) 25 décembre 1799 2 mars 1800

Conseil des Cinq-Cents (1795-1799)[modifier | modifier le code]

Convention nationale (1792-1795)[modifier | modifier le code]

12 députés et 7 suppléants

Députés[modifier | modifier le code]

  1. Mourraille (Jean-Raymond), maire de Marseille. Refuse le mandat de député et est remplacé par Laurens, le 1er octobre 1792.
  2. Duprat (Jean), maire d'Avignon, député à l'Assemblée législative sans siéger. Guillotiné à Paris le 9 brumaire an II (31 octobre 1793). Est remplacé par Leblanc de Serval le 22 nivôse an II (11 janvier 1794).
  3. Rebecquy (François Trophime), commissaire pour l'organisation des districts. Démissionnaire le 9 avril 1793. Est remplacé par Minvielle.
  4. Barbaroux (Charles-Jean-Marie), homme de loi. Est exécuté à Bordeaux le 7 messidor an II (25 juin 1794), est remplacé dès le 20 août 1793, par Bernard.
  5. Granet (François Omer), administrateur du département, ancien député à la Législative.
  6. Durand de Maillane (Pierre Toussaint), homme de loi, ancien Constituant.
  7. Gasparin (Thomas Augustin de), capitaine d'infanterie, ancien député à la Législative, commissaire à l'armée du midi, meurt en mission dans le département de Vaucluse.
  8. Bayle (Moyse), procureur général syndic du département.
  9. Baille (Pierre Marie), membre du directoire du département. Décédé pendant le siège de Toulon en novembre 1793.
  10. Rovère (Joseph Stanislas François Xavier Alexis), ancien officier au mousquetaire du roi. Est affecté au département de Vaucluse formé par le décret de la Convention du 25 juin 1793.
  11. Lauze de Perret (Claude-Romain), ancien député à la Législative, guillotiné à Paris le 10 brumaire an II (31 octobre 1793).
  12. Carra (Jean-Louis). Opte pour Saône-et-Loire. Est remplavé par Pellissier.

Suppléants[modifier | modifier le code]

  1. Dubois-Crancé (Edmond-Louis-Alexis). Est élu 1er député des Ardennes et prend séance en cette qualité.
  2. Pellissier (Denis-Marie), député suppléant à la Législative, médecin à Daint-Remi. Remplace Carra qui a opté pour Saône-et-Loire.
  3. Laurens (Bernard), électeur de Marseille, remplace le 1er octobre 1792, Mourraille qui a refusé le mandat de député.
  4. Minvielle l'aîné (Pierre), électeur d'Avignon, remplace Rebecquy démissionnaire. Est condamné à mort le 9 brumaire an II (30 octobre 1793).
  5. Bernard (Marc-Antoine). Remplace Barbaroux le 20 août 1793. Est guillotiné le 3 pluviôse an II (22 janvier 1794).
  6. Leblanc de Serval (Jean-Baptiste-Benoît). Remplace Duprat le 22 nivôse an II (11 janvier 1794).
  7. Le Roi d'Embleville. Est nommé dans une élection complémentaire et n'a pas siégé.

Assemblée législative (1791-1792)[modifier | modifier le code]

11 députés et 3 suppléants

Députés[modifier | modifier le code]

  1. Martin (Étienne), négociant, maire de Marseille. Est démissionnaire le 2 août 1792. Sa démission n'a pas été acceptée.
  2. Antonelle (Pierre Antoine), maire d'Arles.
  3. Pellicot (Henri), administrateur du directoire du département.
  4. Archier (Jean Antoine), de Saint-Chamas, administrateur du département.
  5. Granet (François Omer), administrateur du directoire du département.
  6. Espariat (Jean), président du tribunal du district d'Aix.
  7. Mauche (Mathieu), juge de paix à Tarascon.
  8. Blancgilly (Mathieu), négociant, administrateur du département.
  9. Lauze de Perret (Claude Romain), habitant d'Apt.
  10. Gasparin (Thomas Augustin), capitaine au second régiment d'infanterie, ci-devant Picardie.
  11. Olivier-Gérente (Joseph Fiacre), député du district du Vaucluse, rattaché aux Bouches-du-Rhône par le décret du 26 mars 1792 (admis le 27 août 1792).

Suppléants[modifier | modifier le code]

  1. Puech, maire de Martigues.
  2. Pellissier (Denis Marie), médecin à Saint-Remy.
  3. Victor-Roux, maire de Cassis.

États généraux puis Assemblée constituante de 1789[modifier | modifier le code]

Le département des Bouches-du-Rhône a été créé le 4 mars 1790, en application de la loi du 22 décembre 1789.

Représentants aux États généraux puis Assemblée constituante de 1789

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Marie-Arlette Carlotti est nommée membre du Gouvernement Jean-Marc Ayrault II.
  2. Décès d'Oliver Ferrand.
  3. Élection de Jean Roatta au Parlement européen
  4. Suppléant de Renaud Muselier, nommé au gouvernement.
  5. a, b et c Nommé au gouvernement.
  6. Suppléant de Jean-François Mattéi.
  7. Décédé.
  8. Suppléant de Guy Hermier.
  9. a et b Démission.
  10. Élection partielle invalidée.
  11. a, b et c Élection partielle.
  12. Suppléant d'Henri d'Attilio.
  13. Déchu de son mandat.
  14. Élu à une élection partielle
  15. Élu sénateur.
  16. Élection invalidée.
  17. Suppléant de Bernard Tapie.
  18. Suppléant de Michel Vauzelle.
  19. Le gouvernement provisoire est créé officiellement le 3 juin 1944 et reconnu par les alliés le 23 octobre 1944, ce qui met fin plus officiellement à l’État français, qui n’avait jamais été reconnu par les deux assemblées consultatives.
  20. Un décret de 1939 a prolongé de deux ans le mandat de la législature élue en 1936.
    Les chambres n’ont cependant pas siégé après le vote du 10 juillet 1940.
    Le 11 juillet, Pétain devient à Vichy chef de l’État français (terme remplaçant celui de République française dans la promesse d’une Constitution qui ne verra pas le jour.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]