Dépassement

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Dépassement (homonymie).
Un dépassement correct par la gauche

Un dépassement est le fait de rouler pendant un instant, en général relativement court, à côté d’un autre usager de la chaussée (véhicule ou non, c'est-à-dire animal ou piéton ou engin à roues[1] ; ou tout groupe constitué de plusieurs de ces usagers) à une vitesse supérieure à la sienne dans le but de le précéder. La voie utilisée pour dépasser ou doubler un véhicule dépend du type de la route et de la convention utilisée dans le pays.

Route à double sens[modifier | modifier le code]

Inhalen.gif

Pour les routes à double sens, le dépassement s’effectue sur la voie opposée au sens de circulation, c’est-à-dire à sur la voie de gauche pour les pays dans lesquels le sens de circulation est à droite (par exemple en Amérique du Nord et en Europe excepté les îles Britanniques) et sur la voie de droite pour les pays dont le sens de circulation est à gauche (par exemple en Grande-Bretagne et au Japon).

Route à trois voies[modifier | modifier le code]

Pour les routes à trois voies à double sens, la voie centrale est destinée au dépassement pour les deux sens de circulation (ainsi qu'aux changements de direction). Par conséquent, il ne faut l'utiliser que si elle est libre. En France, il faut garder son clignotant allumé tant que l'on se trouve dans cette voie[citation nécessaire]. La voie située complètement à gauche ne doit alors jamais être utilisée pour dépasser.

Route à chaussées séparées[modifier | modifier le code]

Pour les routes à chaussées séparées, le dépassement s’effectue sur les voies situées à l’intérieur (c’est-à-dire celles qui sont situées le plus près du terre-plein central). On dépasse toujours un véhicule par la voie située immédiatement à sa gauche.

Exceptions[modifier | modifier le code]

En France, il existe quelques exceptions qui autorisent les dépassements par la droite :

  • Sur une route à double sens, lorsqu’un véhicule ralentit en serrant la ligne médiane pour tourner à gauche et qu’il y a suffisamment de place à droite ou bien sur une route à trois voies, s’il est arrêté dans la voie centrale.
  • On peut dépasser par la droite un tramway qui circule au milieu d'une route à double sens, à condition que des passagers ne soient pas en train de descendre du côté droit.
  • Pour les autres cas, le dépassement par la droite est interdit, notamment sur autoroute, même lorsqu’un conducteur distrait ou obstiné utilise la voie de gauche alors qu’il devrait rouler sur la voie de droite. Il ne faut pas non plus bien sûr, utiliser la bande d'arrêt d'urgence pour doubler.

Conditions[modifier | modifier le code]

Pour pouvoir dépasser, il faut :

  • en France, si l'on est un automobiliste souhaitant dépasser un véhicule à deux roues ou un piéton ou un animal ou un cavalier, laisser un espace latérale d'1,5 mètre en rase campagne ou 1 mètre en agglomération.
  • avoir une bonne visibilité vers l'avant. Pour garantir une bonne visibilité lors du dépassement, il vaut mieux parfois ne pas trop se rapprocher du véhicule que l'on veut dépasser, surtout s'il s'agit d'un poids lourd. Il peut alors être nécessaire de se déporter légèrement vers la ligne médiane. Il faut aussi faire attention si ce véhicule ne s'apprête pas à dépasser un deux-roues caché.
  • s’assurer qu’aucun conducteur derrière (ou devant) ne soit déjà en train de doubler
  • s'assurer qu'on pourra reprendre sa place à droite après le dépassement : il faut tenir compte des distances de sécurité avant d'effectuer cette manœuvre. Ainsi le véhicule dépassé ne doit pas être obligé de ralentir pour avoir un intervalle de sécurité suffisant (si deux véhicules sont très rapprochés, il faut donc soit les dépasser tous les deux, soit n'en dépasser aucun).
  • s'assurer que le dépassement ne durera pas trop longtemps : en effet, il ne faut pas tarder sur la voie utilisée pour le dépassement de manière à quitter la voie de droite le moins longtemps possible. Ainsi en général, il est conseillé d'avoir une différence de vitesse d'environ 20 km/h avec le véhicule que l'on souhaite dépasser, quitte à rétrograder et à utiliser le moteur pendant un bref instant à haut régime. Cependant, même pour doubler un court instant, la vitesse maximale autorisée ne doit pas être dépassée.

puis :

  • indiquer son intention de dépasser à l’aide du clignotant
  • changer de voie
  • et finalement se rabattre progressivement devant le véhicule en ayant mis son clignotant. On peut commencer à se rabattre à partir du moment où on voit bien le véhicule dépassé dans le rétroviseur intérieur.


Lorsque l’on subit le dépassement, il est interdit d’accélérer, cette action constitue une faute grave qui peut entraîner une perte de points et une amende. Il faut faciliter le dépassement au conducteur qui dépasse, pour cela il faut bien tenir sa droite, mais surtout ne jamais modifier son allure, même s’il rencontre des difficultés (c'est au véhicule qui dépasse d'accélérer ou de ralentir, selon son avis).

Signalisation[modifier | modifier le code]

Selon les routes, les dépassements sont autorisés ou non, différentes signalisations sont alors mises en place : panneau d’interdiction de dépassement, ligne continue ou ligne de dissuasion.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Pour effectuer le dépassement, il doit se déporter suffisamment pour ne pas risquer de heurter l'usager qu'il veut dépasser. Il ne doit pas en tout cas s'en approcher latéralement à moins d'un mètre en agglomération et d'un mètre et demi hors agglomération s'il s'agit d'un véhicule à traction animale, d'un engin à deux ou à trois roues, d'un piéton, d'un cavalier ou d'un animal. » Article R414-4 du code de la route, {{[1]}}