Département de l'Énergie et du Changement climatique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Département de l'Énergie.
Département de l’Énergie et du Changement climatique
Department of Energy and Climate Change
Logo de l'organisation

Type Département exécutif
Siège Whitehall, Westminster
Londres (Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni)
Langue(s) anglais
Secrétaire d'État à l'Énergie et au Changement climatique Edward Davey MP
Affiliation(s) Gouvernement du Royaume-Uni
Site web http://www.decc.gov.uk/

Le département de l'Énergie et du Changement climatique (Department of Energy and Climate Change ou DECC) est un département exécutif du gouvernement britannique qui gère la politique énergétique et la lutte contre le réchauffement climatique.

Il est dirigé par le secrétaire d'État à l'Énergie et au Changement climatique.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le DECC a été créé le 3 octobre 2008 par le Premier ministre travailliste Gordon Brown pour reprendre les attributions du département des Affaires, de l'Entreprise et de la Réforme réglementaire (énergie) et du département de l'Environnement, de l'Alimentation et des Affaires rurales (changement climatique). Le DECC ne doit pas être confondu avec l'ancien département de l'Énergie, dissous en 1992.

Il est actuellement occupé par le libéral démocrate Edward Davey.

Le ministère a publié un livre blanc en juillet 2009 qui présentait ses propositions et plans dans le domaine de l'énergie et du changement climatique.

Missions[modifier | modifier le code]

Le département de l'Énergie a pour objectif d'obtenir des engagements au niveau mondial pour éviter les conséquences néfastes du réchauffement climatique, d'assurer la réduction des gaz à effet de serre au Royaume-Uni, ainsi qu'un approvisionnement en énergie sûr, de promouvoir des politiques énergétiques et climatiques justes au Royaume-Uni et dans le monde, de s'assurer de la possibilité de maintenir la croissance économique dans un avenir faible en dioxyde de carbone, et de gérer l'énergie avec efficacité et sécurité.

La décentralisation de la politique énergétique varie à l'intérieur du Royaume-Uni : la plupart des décisions sont prises à Westminster, mais certains aspects non dévolus (Reserved and excepted matters) sont gérés ainsi :

Écosse[modifier | modifier le code]

Irlande du Nord[modifier | modifier le code]

Le département de l'Entreprise, du Commerce et de l'Investissement (Department of Enterprise, Trade and Investment) est responsable de la politique énergétique générale, à l'exception de l'énergie nucléaire.

Pays de Galles[modifier | modifier le code]

D'après les termes de la décentralisation galloise, les domaines d'action spécifiques sont transférés à l'Assemblée nationale du Pays de Galles (National Assembly for Wales), plutôt que réservé à Westminster.

Direction[modifier | modifier le code]

La direction du DECC est assuré par un secrétaire d'État (Secretary of State), qui siège donc de droit au conseil des ministres (cabinet). Celui-ci est assisté par deux ministres d'État (Ministers of State).

L'équipe ministérielle du DCMS actuelle est[1] :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]