Département de l'Énergie des États-Unis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Département de l'Énergie.
Département de l'Énergie des États-Unis
(en) United States Department of Energy
Image illustrative de l'article Département de l'Énergie des États-Unis
Sceau du département de l'Énergie.

Agence précédente Energy Research and Development Administration
Création 4 août 1977
Mise en service 1er octobre 1977
Coordonnées 38° 53′ 13″ Nord 77° 01′ 33″ Ouest / 38.886944444444, -77.025833333333  
Secrétaire à l'énergie Steven Chu
Secrétaire adjoint Daniel Poneman
Budget 14,1 milliards de dollars (2009)
23,4 milliards de dollars (2006)
Nombre d'employés 16 000 fédéraux (2009)
93 094 contrats (2008)
Site internet www.energy.gov

Le département de l’Énergie des États-Unis (United States Department of Energy, DoE), est un département de l’administration fédérale américaine, responsable de la politique énergétique et de la sûreté nucléaire. Ses domaines de compétences incluent le programme national d’armement nucléaire, la fabrication de réacteurs nucléaires pour la Marine des États-Unis, la gestion des économies d’énergie, la recherche liée à l’énergie, la gestion des déchets radioactifs et la production domestique d’énergie. Le ministère soutient également la recherche scientifique dans d’autres domaines, et plus que n’importe quelle autre agence fédérale américaine, notamment au travers du réseau des laboratoires nationaux.

À l'origine, de nombreuses agences fédérales avaient été créées pour prendre en charge les différents aspects de la politique énergétique des États-Unis. Le rassemblement de ces différentes agences au sein d'un ministère de l'Énergie est une réaction à la crise énergétique de 1973. La législation a été adoptée par le Congrès et signée par le président Jimmy Carter, le 4 août 1977, pour un début d'opération le 1er octobre 1977. Le ministère est administré par le secrétaire à l'Énergie, membre du Cabinet présidentiel. Après avoir été occupé par Samuel W. Bodman de 2005 à 2009, le poste est actuellement assuré par Steven Chu.

Unités opérationnelles[modifier | modifier le code]

Logo du United States Department of Energy au Pacific Northwest National Laboratory.

L'Energy Information Administration (EIA) est une agence indépendante à l'intérieur du ministère de l'Énergie. Elle est à l'origine des statistiques officielles sur l'énergie publiées au nom du gouvernement des États-Unis. L'EIA collecte, analyse et publie les données tel que défini par la loi, dans le but d'assurer une plus grande efficacité des marchés, d'informer les décideurs politiques et améliorer la compréhension que le grand public peut avoir des problématiques énergétiques.

La National Nuclear Security Administration (en) (NNSA) fait partie du ministère de l'Énergie américain. Elle est chargée d'améliorer la sécurité nationale au travers des applications militaires de l'énergie nucléaire. La NNSA est également chargée de maintenir et d'améliorer la sécurité, la fiabilité et l'efficacité du stock d'armes nucléaires des États-Unis, en assurant notamment la conception, la production et les tests des armes afin de remplir les exigences de sécurité nationale.

Le Department's Office of Secure Transportation (en) (OST) est chargé d'assurer la sécurité du transport des armes, éléments et autres matériaux nucléaires, et de conduire un certain nombre d'autres missions dans le cadre de la politique de sécurité nationale des États-Unis. Depuis 1974, l'OST a été chargé de développer et d'assurer la gestion opérationnelle d'un système de transport sûr de matériaux nucléaires spéciaux du ministère ou de la NNSA dans des quantités "stratégiques" ou "significatives". Ce type de transport s'effectue grâce à des équipements spécialement conçus à cet effet, et escortés par des agents fédéraux armés (Nuclear Material Couriers).

La Federal Energy Regulatory Commission est une agence de régulation indépendante à l'intérieur du ministère de l'Énergie. Le ministère gère aussi la réserve stratégique de pétrole.

Action[modifier | modifier le code]

En février 2005, le Département de l'Énergie a publié le rapport de Robert Hirsch intitulé Peaking of World Oil Production : Impacts, Mitigation, & Risk Management (pic de la production mondiale de pétrole : impacts, atténuation, et gestion des risques). Il affirmait, « Le pic de la production mondiale de pétrole pose aux États-Unis et au monde un problème de gestion des risques sans précédent. Alors que le pic approche, les prix du pétrole et la volatilité des prix augmenteront considérablement, et, sans une atténuation appropriée, les coûts économiques, sociaux, et politiques seront sans précédent. Des solutions d'atténuation viables existent à la fois sur l'offre et la demande, mais pour qu'elles aient un impact substantiel, elles doivent être engagées plus d'une décennie avant le pic. »

Le Département de l'Énergie a mis 25 milliards de dollars dans un programme visant à développer les véhicules électriques, et devrait recevoir 2 milliards de plus dans la suite du Plan Paulson[1].

Laboratoires[modifier | modifier le code]

Les laboratoires nationaux gérés par le ministère sont :

Le ministère est aussi composé de quatre Power Marketing Administration (en)s :

Législation afférente[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]