Dénitrification

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La dénitrification est un processus microbien de respiration alternatif. Ce phénomène biologique s'opère généralement, mais pas exclusivement, dans le sol, sous l'action de bactéries spécifiques, satisfaisant leur besoin en oxygène en sol hypoxique ou anoxique, par une désoxygénation des ions nitrates. Ce processus a également été retrouvé chez certaines Archées halophiles ou hyperthermophiles mais aussi dans les mitochondries de certains champignons.

En effet, le dioxygène O2 se diffuse peu dans le sol (quelques millimètres) et ce phénomène est d'autant plus accentué que le sol est gorgé d'eau (cas d'un sol hydromorphique par exemple). Il y a 21 % de dioxygène dans l'atmosphère terrestre soit environ 300 mg par litre d'air et seulement (au maximum[réf. souhaitée]) 8 mg pour 1 kg (1 litre) d'eau. Par conséquent, les bactéries qui se trouvent dans ces types de sols manquent de dioxygène, nécessaire à leur survie, à leur développement et à la respiration cellulaire, notamment quand l'eau a comblé tous les espaces lacunaires du sol contenant auparavant de l'air.

C'est alors que des bactéries dites dénitrifiantes opèrent la dénitrification. Elles vont ainsi réduire l'ion nitrate NO3-, facilement soluble dans la solution du sol grâce aux liaisons hydrogènes qu'il établit avec les molécules d'eau et facilement absorbable par les végétaux, en ion nitrite NO2, puis en monoxyde d'azote NO, après en N2O (oxyde nitreux) et enfin en diazote N2, exempt d'oxygène et naturellement présent dans notre atmosphère et qui va s'échapper ensuite du sol par volatilisation, pour rejoindre cette dernière. Il arrive que les bactéries n'aillent pas jusqu'à la phase ultime de cette réaction, si le taux de dioxygène est en partie suffisant pour satisfaire leur besoin. La dénitrification est alors en partie arrêtée aux stades NO ou, plus souvent, N2O qui est un gaz à effet de serre.

Cette réaction est très importante en écologie et en agriculture, dans le cadre d'une lutte naturelle contre la pollution par les nitrates des eaux de surface, ainsi que dans le domaine du traitement des eaux usées.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Cours d'agronomie de terminale agricole S.T.A.E. (Sciences et technologies de l'agronomie et de l'environnement, option technologies des systèmes de production).

Articles connexes[modifier | modifier le code]