Démographie du Yémen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Démographie du Yémen
Évolution démographique du Yémen
Évolution démographique du Yémen
Dynamique (2012)
Population 24 771 809 hab.
Accroissement naturel 2,575 %
Indice de fécondité 4,45 enfants par ♀
Taux de natalité 32,57 ‰
Taux de mortalité 6,82 ‰
Taux de mortalité infantile 53,5 ‰
Espérance de vie à la naissance 64,11 ans
Âge médian (2012)
Homme 18,3 ans
Femme 18,4 ans
Structure par âge (2011)
0-14 ans 43 %
15-64 ans 54,4 %
65 ans et plus 2,6 %
Rapport de masculinité (2011)
À la naissance 105 ♂/100 ♀
Moins de 15 ans 104 ♂/100 ♀
15-64 ans 103 ♂/100 ♀
65 ans et plus 90 ♂/100 ♀
Composition linguistique
Arabe  
Composition ethnique
Arabes  
Afro-Arabes  
Asiatiques du Sud  
Européens  
Composition religieuse
Islam 97 %
Judaïsme  
Christianisme  
Hindouisme  

Cet article contient des statistiques sur la démographie du Yémen. La population du Yémen est proche de 25 millions d'habitants en 2012.

Évolution des principaux indicateurs démographiques[1][modifier | modifier le code]

Période Naissances annuelles Décès annuels Solde naturel annuel Taux de natalité (‰) Taux de mortalité (‰) Solde naturel (‰) Indice de fécondité Taux de mortalité infantile
1950 – 1955 214 000 131 000 84 000 47,6 29,0 18,6 7,27 215,1
1955 – 1960 234 000 133 000 101 000 47,8 27,1 20,7 7,28 204,2
1960 – 1965 261 000 138 000 123 000 48,6 25,6 22,9 7,34 194,0
1965 – 1970 296 000 144 000 152 000 50,3 24,5 25,8 7,52 184,4
1970 – 1975 329 000 149 000 180 000 51,2 23,2 28,0 7,67 174,4
1975 – 1980 410 000 144 000 266 000 56,0 19,7 36,3 8,58 143,2
1980 – 1985 512 000 140 000 373 000 57,9 15,8 42,1 9,23 113,5
1985 – 1990 585 000 137 000 448 000 53,9 12,6 41,3 8,93 94,0
1990 – 1995 665 000 155 000 510 000 49,1 11,4 37,6 8,24 86,2
1995 – 2000 702 000 167 000 535 000 42,7 10,2 32,6 6,98 78,6
2000 – 2005 765 000 159 000 605 000 39,9 8,3 31,5 6,10 64,8
2005 – 2010 864 000 156 000 708 000 38,6 7,0 31,7 5,48 53,3

Natalité[modifier | modifier le code]

Le haut taux de natalité est dû à une scolarisation moindre des filles. Celles-ci sont traditionnellement chargées de chercher l'eau et sont souvent mariées dès la puberté.

La croissance rapide de la population est un facteur aggravant de la grande pénurie d'eau que vit le pays, qui songe sérieusement à déplacer sa capitale près des zones côtières, où sont situées les usines de désalinisation.

Sources[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]