Démographie du Turkménistan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Démographie du Turkménistan
Évolution démographique du Turkménistan
Évolution démographique du Turkménistan
Dynamique
Population 5 042 920 hab.
Accroissement naturel 1,83 %
Indice de fécondité 3,37 enfants par
Taux de natalité 27,61 ‰
Taux de mortalité 8,60 ‰
Taux de mortalité infantile 72,56 ‰
Espérance de vie à la naissance 61,83 ans
Âge médian
Homme 20,9 ans
Femme 22,7 ans
Structure par âge
0-14 ans 35,2 %
15-64 ans 60,7 %
65 ans et plus 4,1 %
Rapport de masculinité
À la naissance 105 /100
Moins de 15 ans 106 /100
15-64 ans 96 /100
65 ans et plus 62 /100
Migration
Solde migratoire -0,75 ‰
Composition linguistique
Turkmène 72 %
Russe 12 %
Ouzbek 9 %
Autres 7 %
Composition ethnique
Turkmènes 85 %
Ouzbeks 5 %
Russes 4 %
Autres 6 %
Composition religieuse
Islam 89 %
Église orthodoxe 9 %
Inconnu 2 %

Le World Factbook de la CIA estime en 2003 que la population du pays est composée de 85 % de Turkmènes, 5 % d'Ouzbeks, 4 % de Russes et 6 % appartenant à d'autres ethnies[1]. Selon les données annoncées par les autorités turkmènes en février 2001, la population est composée à 91 % de Turkmènes, 3 % d'Ukrainiens et 2 % de Russes. Entre 1989 et 2001, le nombre de Turkmènes dans le pays a doublé (de 2,5 millions à 4,9 millions), tandis que le nombre de Russes a diminué de deux tiers (de 334 000 à un peu plus de 100 000)[2].

La plupart des citoyens du Turkménistan sont des Turkmènes. Il existe toutefois d'importantes minorités d'Ouzbeks ou de Russes. Il y a également des minorités moins représentées (Kazakhs, Tatars, Ukrainiens, Arméniens, Azéris, Hazaras et Baloutches).

Structure de la population[modifier | modifier le code]

Évolution des principaux indicateurs démographiques[3]
Période Naissances annuelles Décès annuels Solde naturel annuel Taux de natalité (‰) Taux de mortalité (‰) Solde naturel (‰) Indice de fécondité Taux de mortalité infantile
1950-1955 55 000 21 000 35 000 43,2 16,2 27,0 6,00 150,0
1955-1960 64 000 23 000 41 000 43,3 15,5 27,8 6,02 140,1
1960-1965 78 000 24 000 53 000 44,6 13,9 30,7 6,75 130,3
1965-1970 77 000 24 000 54 000 38,0 11,7 26,3 6,34 120,4
1970-1975 87 000 24 000 63 000 37,1 10,3 26,8 6,19 110,6
1975-1980 95 000 26 000 69 000 35,3 9,6 25,8 5,32 100,7
1980-1985 107 000 27 000 81 000 35,2 8,7 26,5 4,79 90,9
1985-1990 123 000 28 000 95 000 35,7 8,2 27,4 4,55 81,0
1990-1995 128 000 34 000 94 000 32,5 8,6 23,9 4,03 75,5
1995-2000 106 000 34 000 73 000 24,5 7,8 16,7 3,03 61,3
2000-2005 108 000 36 000 72 000 23,3 7,7 15,6 2,76 51,7
2005-2010 108 000 38 000 70 000 22,0 7,7 14,2 2,50 50,5

Groupe ethnique[modifier | modifier le code]

Groupe ethnique du Turkménistan de 1926 à 1995
Groupe ethnique Recens. de 19261 Recens. de 19392 Recens. de 19593 Recens. de 19704 Recens. de 19795 Recens. de 19896 Recens. de 1995
Nombre  % Nombre  % Nombre  % Nombre  % Nombre  % Nombre  % Nombre  %
Turkmènes 719 792 71,9 741 488 59,2 923 724 60,9 1 416 700 65,6 1 891 695 68,4 2 536 606 72,0 3 403 639 76,7
Ouzbeks 104 971 10,5 107 451 8,6 125 231 8,3 179 498 8,3 233 730 8,5 317 333 9,0 408 259 9,2
Russes 75 357 7,5 232 924 18,6 262 701 17,3 313 079 14,5 349 170 12,6 333 892 9,5 297 319 6,7
Kazakhs 9 471 0,9 61 397 4,9 69 522 4,6 68 519 3,2 79 539 2,9 87 802 2,5 88 752 2,0
Tatars 4 769 0,5 19 517 1,6 29 946 2,0 36 457 1,7 40 432 1,5 39 277 1,1 35 501 0,8
Azéris 4 229 0,4 7 442 0,6 12 868 0,8 16 775 0,8 23 548 0,9 33 365 0,9 0,8
Arméniens 13 859 1,4 15 996 1,3 19 696 1,3 23 054 1,1 26 605 1,0 31 829 0,9 0,8
Baloutches 9 974 1,0 5 396 0,4 7 626 0,5 12 374 0,6 18 584 0,7 28 280 0,8 0,8
Ukrainiens 6 877 0,7 21 778 1,7 20 955 1,4 35 398 1,6 37 118 1,3 35 578 1,0 0,5
Autres 51 615 5,2 38 494 3,1 44 106 2,9 57 026 2,6 64 327 2,3 78 755 2,2 1,7
Total 1 000 914 1 251 883 1 516 375 2 158 880 2 764 848 3 522 717 4 437 600

1 Source: [1]. 2 Source: [2]. 3 Source: [3]. 4 Source: [4]. 5 Source: [5]. 6 Source: [6].

Langages[modifier | modifier le code]

Le Turkmène est la langue officielle du pays, depuis la mise en place de la constitution en 1992. Les principales langues parlées sont le Turkmène avec 72 % de locuteurs, le Russe avec 12 % de locuteurs, l'Ouzbek avec 9 % de locuteurs, le reste des locuteurs représentent 7 % de la population[1].

Religion[modifier | modifier le code]

D'après le World Factbook de la CIA, la population comprend 89 % de musulmans, 9 % de chrétiens orthodoxes et 2 % de non-croyants[1].

Pourtant, selon un rapport de 2009 du Pew Research Center, 93,1 % de la population du Turkménistan est musulmane[4]. Durant la période soviétique, les religions ont été banni, les mosquées fermées. L'ancien président Saparmyrat Nyýazow a remis l'enseignement religieux obligatoire dans l'éducation publique. Saparmyrat Nyýazow a également rédigé sont propres livres religieux entre 2001 et 2004, appelés Ruhnama.

Sources[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]