Démographie des Kiribati

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Démographie des Kiribati
Évolution démographique des Kiribati
Évolution démographique des Kiribati
Dynamique
Population 105 432 hab.
Accroissement naturel 2,24 %
Indice de fécondité 4,16 enfants par
Taux de natalité 30,65 ‰
Taux de mortalité 8 26 ‰
Taux de mortalité infantile 47 27 ‰
Espérance de vie à la naissance 62 08 ans
Âge médian
Homme 19,8 ans
Femme 20,8 ans
Structure par âge
0-14 ans 38,6 %
15-64 ans 58,1 %
65 ans et plus 3,4 %
Rapport de masculinité
À la naissance 105 /100
Moins de 15 ans 103 /100
15-64 ans 98 /100
65 ans et plus 75 /100
Composition linguistique
Gilbertin  
Anglais (officiel)  
Composition ethnique
Micronésiens 98,8 %
Autres 1,2 %
Composition religieuse
Catholicisme 52 %
Protestantisme 40 %
Autres 8 %

Les habitants de l'état insulaire de Kiribati sont les Gilbertins (en gilbertin, I-Kiribati). On rencontre également de plus en plus[réf. nécessaire] Kiribatien voire Gilbertien (notamment dans le dictionnaire Le Robert et dans les publications du ministère français des Affaires étrangères et européennes, même si cette version est considérée comme fautive et inutile par beaucoup - cf. [1]). En 2006, ils sont en forte croissance démographique (+ 2,24 % par an ; 4,16 enfants par femme) et dépassent de peu les 100 000 habitants. Les densités non-urbaines sont parmi les plus fortes du monde, notamment à Betio, sur l'atoll de Tarawa.

Migration et composition culturelle[modifier | modifier le code]

Langues[modifier | modifier le code]

Tandis que l'anglais est la langue utilisée par la constitution, pour les lois et les actes officiels, le kiribati ou gilbertin est la langue vernaculaire habituelle, largement parlée par la totalité des habitants de la république (une langue austronésienne, descendante du Proto-Océanique, reconnue à parité à l'anglais par la constitution de 1979). Seules des minorités négligeables parlent également tuvalu, ils sont en effet 0,3 % de la population. Il s'agit des descendants des habitants des îles Ellice restés sur place lors de la séparation des Tuvalu en 1976. Le gilbertin est également parlé aux Tuvalu (sur l'île de Nui), aux Fidji (île Rabi) et aux îles Salomon, ainsi que par les quelques expatriés en Nouvelle-Zélande et aux États-Unis (Hawaii).

Religions[modifier | modifier le code]

Le christianisme est la religion principale dans le pays, parfois mélangé à quelques pratiques des croyances ancestrales (de type animiste). La majorité des chrétiens est catholique (diocèse de Tarawa et Kiribati) mais la Kiribati Protestant Church (KPC, congrégationalistes) est très bien représentée, dépassant plus d'un tiers de la population (de même que l'Église de Jésus-Christ des saints des derniers jours et des Églises protestantes comme les adventistes et la Church of Christ, ces derniers nettement moins nombreux). La foi baha'ie est également répandue, surtout à Tarawa et à Christmas (moins de 3 %).

Sources[modifier | modifier le code]


Liens externes[modifier | modifier le code]