Démographie de la Polynésie française

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Démographie de la Polynésie française
Évolution démographique de la Polynésie française.
Évolution démographique de la Polynésie française.
Dynamique
Population (2012) 268 270 hab.
Accroissement naturel 1,48 %
Indice de fécondité 2,01 enfants par
Taux de natalité 16,68 ‰
Taux de mortalité 4,69 ‰
Taux de mortalité infantile 16,68 ‰
Espérance de vie à la naissance 76,1 ans
Âge médian
Homme 28,2 ans
Femme 27,5 ans
Structure par âge
0-14 ans 26,1 %
15-64 ans 67,9 %
65 ans et plus 6,1 %
Rapport de masculinité
À la naissance 105 /100
Moins de 15 ans 104 /100
15-64 ans 108 /100
65 ans et plus 102 /100
Migration (2006)
Solde migratoire 2,85 ‰
Composition linguistique (2002)
Français (officiel) 61,1 %
Tahitien (officiel) 31,4 %
Langues asiatiques 7,5 %
Composition ethnique
Polynésiens 73,6 %
Métis 9,3 %
Européens 11,9 %
Asiatique 4,7 %
Composition religieuse (1988)
Protestantisme 54 %
Église catholique romaine 30 %
Autres 10 %
Aucune 6 %

La démographie de la Polynésie française est l'ensemble des données et études concernant la population de la Polynésie française, d'hier et d'aujourd'hui. Ces données sont notamment calculées par l'Institut de la statistique de la Polynésie française (ISPF)[1].

En 2012, la population de la Polynésie française est estimée à 268 270 habitants.

Évolution de la population[modifier | modifier le code]

Année Total Îles du Vent Îles Sous-le-Vent Marquises Australes Tuamotu-Gambier
1946 [2] 55 424
1951 [2] 62 678
1956 [2] 76 327 44 247 15 427 4 165 4 106 8 382
1962 [2] 84 551 52 068 16 177 4 838 4 371 7 097
1971 [3] 119 168 84 552 15 718 5 593 5 079 8 226
1977 [3] 137 382 101 392 16 311 5 419 5 208 9 052
1983 166 753 123 069 19 060 6 548 6 283 11 793
1988 188 814 140 341 22 232 7 358 6 509 12 374
1996 219 521 162 686 26 838 8 064 6 563 15 370
2002 244 830 183 804 30 303 8 548 6 329 15 846
2007 259 706 194 683 33 165 8 658 6 304 16 896
2012 268 270 200 881 34 622 9 264 6 839 16 664

Sources : Insee[4] et ISPF[5]

Faits et chiffres marquants[modifier | modifier le code]

L'analyse de l'ISPF précise que[6] :

  • la croissance de la population ralentit;
  • la taille des ménages diminue;
  • le nombre de logements inoccupés augmente;
  • l'étalement urbain se poursuit des villes les plus proches de Papeete vers des communes de plus en plus éloignées;
  • les îles Marquises et les îles Australes souffrent d'un déficit migratoire.

Mortalité[modifier | modifier le code]

La 1re cause de mortalité chez les adolescents et les jeunes adultes avec est le suicide (93 morts entre 2008 et 2010)[7].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. L'ISPF : Ses missions [lire en ligne]
  2. a, b, c et d À propos des résultats statistiques du recensement de 1962 en Polynésie Française. Journal de la Société des Océanistes, 1968, 24 (24), p. 77-95. [1]
  3. a et b Institut de la statistique de la Polynésie française, Conférence de presse du 25 octobre 2012 [2]
  4. 1971-1977 Institut national de la statistique et des études économiquese [lire en ligne]
  5. 1983-2007 Institut de la statistique de la Polynésie française [lire en ligne]
  6. Points forts de la Polynésie française [lire en ligne]
  7. Article sur la Conférence « Prévention du suicide et Santé mentale dans la région du Pacifique occidental », Tahiti Infos, http://www.tahiti-infos.com/Le-Ministre-Geffry-SALMON-a-l-ouverture-de-la-conference-Prevention-du-suicide-et-Sante-mentale-dans-la-region-du_a79725.html