Démographie de la Pologne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Démographie de la Pologne
Évolution démographique de la Pologne
Évolution démographique de la Pologne
Dynamique
Population 38 536 869 hab.
Accroissement naturel -0,05 %
Indice de fécondité 1,25 enfant par ♀
Taux de natalité 9,85 ‰
Taux de mortalité 9,89 ‰
Taux de mortalité infantile 7,22 ‰
Espérance de vie à la naissance 74,97 ans
Âge médian
Homme 35,1 ans
Femme 39,0 ans
Structure par âge
0-14 ans 15,9 %
15-64 ans 70,8 %
65 ans et plus 13,3 %
Rapport de masculinité
À la naissance 106 ♂/100 ♀
Moins de 15 ans 106 ♂/100 ♀
15-64 ans 99 ♂/100 ♀
65 ans et plus 62 ♂/100 ♀
Migration
Solde migratoire -0,46 ‰
Composition linguistique
Polonais 97,8 %
Autres/Non-spécifiés 2,2 %
Composition ethnique
Polonais 96,7 %
Allemands 0,4 %
Biélorusses 0,1 %
Ukrainiens 0,1 %
Autres / Non-spécifié 2,7 %
Composition religieuse
Église catholique romaine 89,8 %
Église orthodoxe 1,3 %
Protestantisme 0,3 %
Autres 0,3 %
Non-spécifiés 8,3 %

Cet article contient des statistiques sur la démographie de la Pologne.

Mouvement naturel de la population[modifier | modifier le code]

La Pologne est un des pays européens parmi les derniers à avoir été atteint d'un net ralentissement démographique. C'est seulement en 1989 que le taux de fécondité est tombé sous le chiffre de 2,10 enfants par femme nécessaire pour assurer le remplacement des générations. Dans les années suivantes, la baisse du taux de fécondité s'approfondit rapidement pour atteindre dès 1995 un niveau autour de 1,6, niveau qui a depuis encore baissé. Ainsi, le chiffre des naissances a subi une forte baisse qui se poursuit actuellement. La Pologne n'a fait que suivre rigoureusement le même chemin que les autres pays anciennement communistes d'Europe de l'Est. Le pays rejoint ainsi le groupe des pays européens à très basse fécondité, comprenant, outre la Lituanie voisine, l'Espagne et l'Italie.

On constate que depuis 2002, la Pologne compte plus de décès que de naissances. Cela, joint à un taux d'émigration de 0,3‰, entraîne une légère baisse de la population (-27.531 en 2003 d'après l'INED). D'après le magazine économique "Alternatives Economiques" d'été 2009, la Pologne a connu un taux de croissance nul de la population en 2008, revenant à contrecarrer la baisse depuis 2002.

La cause de cette baisse de fécondité est probablement sociale : au cours des années 1990 et au début des années 2000, l'insécurité de l'emploi s'est fortement accrue (20 % de la population active était au chômage au premier trimestre 2004, ce taux a ensuite diminué au cours des sept années qui ont suivi jusqu'à passer sous la barre des 9% mais il repart à la hausse depuis 2009, atteignant environ 14 % début 2014 [1]) et les salaires demeurent inférieurs à la moyenne européenne. Les aides de l'état pour la famille sont faibles et la crise du logement fait que beaucoup de jeunes couples doivent loger chez leurs parents. En outre le nombre de crèches est faible. Enfin bien des femmes ayant un emploi craignent de ne plus pouvoir réintégrer l'entreprise après un congé de maternité.

Année Nombre de
naissances
Tx de natalité
pour mille
Tx de fécondité
pour mille
Nbre de décès Tx de mortalité
pour mille
1950 761 326 30,6 3,71
1955 796 518 29,1 3,61
1960 669 485 22,5 2,98
1965 546 364 17,3 2,69
1970 547 819 16,7 2,26
1975 646 381 19,0 2,26
1976 670 140 19,5 2,28
1977 662 582 19,1 2,21
1978 666 336 19,0 2,19
1979 688 293 19,5 2,25
1980 695 759 19,5 2,26
1981 678 696 18,9 2,22
1982 702 351 19,3 2,31
1983 720 756 19,7 2,39
1984 699 041 18,9 2,36
1985 680 091 18,2 2,32 383 987 10,3
1986 637 213 17,0 2,22 378 781 10,1
1987 607 790 16,1 2,16 380.663 10,1
1988 589 938 15,5 2,14 373 018 9,8
1989 564 431 14,8 2,09 383 074 10,0
1990 547 720 14,3 2,05 390 343 10,2
1991 547 719 14,3 2,06 405 716 10,6
1992 515 214 13,4 1,95 394 729 10,2
1993 494 310 12,8 1,86 392 259 10,1
1994 481 285 12,4 1,81 386 398 10,0
1995 433 109 11,2 1,62 386 084 10,0
1996 428 203 11,0 1,59 385 496 9,9
1997 412 635 10,6 1,52 380 201 9,8
1998 395 619 10,2 1,44 375 354 9,7
1999 382 002 9,8 1,37 381 415 9,8
2000 378 348 9,8 1,34 368 028 9,6
2001 368 205 9,6 1,29 363 220 9,4
2002 353 765 9,2 1,24 359 486 9,4
2003 351 072 9,1 365 230 9,5
2004 356 100 9,3 363 500 9,5
2005[2],[3] 364 400 9,5 1,24 368 300 9,6
2010 413 300


Sources :

Migration et composition culturelle[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]