Démographie de l'Azerbaïdjan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Démographie de l’Azerbaïdjan
Pyramide des âges de l'Azerbaïdjan en 2005
Pyramide des âges de l'Azerbaïdjan en 2005
Dynamique
Population 9 164 600 hab.
Accroissement naturel 0,805 %
Indice de fécondité 2,03 enfants par
Taux de natalité 17,75 ‰
Taux de mortalité 8,28 ‰
Taux de mortalité infantile 52,84 ‰
Espérance de vie à la naissance 67,01 ans
Âge médian
Homme 26,9 ans
Femme 30,3 ans
Structure par âge
0-14 ans 23,9 %
15-64 ans 69,4 %
65 ans et plus 6,7 %
Rapport de masculinité
À la naissance 1,124 /100
Moins de 15 ans 1,13 /100
15-64 ans 97 /100
65 ans et plus 58 /100
Migration
Solde migratoire -1,42 ‰
Composition linguistique
Azéri 90,3 %
Lezguien 2,2 %
Russe 1,8 %
Arménien[1] 1,8 %
Autres 3,3 %
Pas précisée 1 %
Composition ethnique (1999)
Azéris 90,6 %
Peuples Daguestani 2,2 %
Russes 1,8 %
Arméniens[1] 1,8 %
Autres 1,8 %
Composition religieuse (1999)
Islam 93,4 %
Église orthodoxe russe 2,5 %
Église apostolique arménienne[1] 2,3 %
Autres 1,8 %

L'article démographie de l'Azerbaïdjan contient des statistiques sur la démographie de l'Azerbaïdjan.

Évolution de la population[modifier | modifier le code]

La population azerbaïdjanaise, évaluée à 9 164 600 d'habitants selon les estimations du mois de juillet 2011[2], fait de l'Azerbaïdjan un des pays de la Communauté des États indépendants les plus densément peuplés : la population azerbaïdjanaise est aussi l'une des plus jeunes de la Communauté des États indépendants, avec 33 % de moins de 15 ans et seulement 9 % de plus de 60 ans.

La grande majorité des habitants (91,6 %) sont des Azéris. Il convient, à cet égard de bien faire la différence entre les adjectifs azéri (pour décrire du groupe ethnique) et azerbaïdjanais (pour décrire des citoyens).

La population de l'Azerbaïdjan a cru constamment depuis l'indépendance, de 7 200 000 en 1991 à 8 350 000 habitants en 2005, malgré une forte réduction du taux de natalité au cours de la même période (26,6 naissances pour 1 000 en 1991, 16,1 en 2004); l'espérance de vie était de 69,6 pour la population masculine en 2004 (66,3 en 1991) et de 75,2 pour la population féminine (74,8 en 1991)[3].

La mortalité maternelle qui était très basse à l'époque soviétique (10,5 pour 100 000 nés vivants en 1991), a culminé au milieu des années 90 (44,1 en 1996) mais a décru à nouveau graduellement (34 en 2004) et se situe à environ sept fois la moyenne de l'Union européenne (5/100 000). L'accès aux équipements essentiels de santé, spécialement pour la population la plus pauvre, reste un sujet de préoccupation[3].

Alors que le système éducatif de l'Azerbaïdjan hérité des Soviétiques continue avec de bons résultats sur les indicateurs d'alphabétisation et d'inclusion, avec un taux d'alphabétisation adulte de 99 % (2004) et un taux net d'inscription scolaire primaire de 96,8 % (2004), ces chiffres cachent un déséquilibre croissant d'accès à l'éducation, une réduction de la qualité, la corruption ainsi qu'une faible efficacité d'utilisation des ressources[3].

Graphique[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. a, b et c Presque tous les Arméniens vivent dans la république autoproclamée du Haut-Karabakh.
  2. (az) « 11 iyul Ümumdünya Əhali Günüdür. Аzərbаycаndа dеmоqrаfiк vəziyyət. (La journée international de la population de 11 juillet. La situation démographique en Azerbaïdjan. », sur Azərbaycan Respublikasının Dövlət Statistika Komitəsi (Comité d'État de la Statistique de la République d'Azerbaïdjan),‎ 11 juillet 2011.
  3. a, b et c (fr) « Instrument Européen de Voisinage et de Partenariat. Azerbaïdjan. Document de Strategie par Pays 2007-2013. », sur Service européen pour l'action extérieure,‎ 2006.

Lien externe[modifier | modifier le code]