Démographie de l'Équateur

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Démographie de l'Équateur
Pyramide des âges de l'Équateur en 2005
Pyramide des âges de l'Équateur en 2005
Dynamique
Population 15 007 343 hab.
Accroissement naturel 1,44 %
Indice de fécondité 2,42 enfants par ♀
Taux de natalité 19,96 ‰
Taux de mortalité 5,00 ‰
Taux de mortalité infantile 22,87 ‰
Espérance de vie à la naissance 76,42 ans
Âge médian
Homme 25 ans
Femme 26,3 ans
Structure par âge
0-14 ans 30,1 %
15-64 ans 63,5 %
65 ans et plus 6,4 %
Rapport de masculinité
À la naissance 105 ♂/100 ♀
Moins de 15 ans 104 ♂/100 ♀
15-64 ans 99 ♂/100 ♀
65 ans et plus 89 ♂/100 ♀
Migration
Solde migratoire -0,52 ‰
Composition linguistique
Espagnol (officiel)  
Langues amérindiennes
(surtout le Quechua)
 
Composition ethnique
Mestizo 65 %
Amérindiens 25 %
Espagnols et autres 7 %
Noirs 3 %
Composition religieuse
Église catholique romaine 95 %
Autres 5 %

La population de l'Équateur a des origines ethniques diverses. Les Métis (ceux qui ont des ancêtres espagnol et amérindien) sont de loin ceux qui ont de poids démographique de toutes les ethnies équatorienne et constituent plus de 65 % de la population actuelle. Les amérindiens sont la deuxième ethnie avec aux alentours de 25 %. Les européens et créoles, les descendants directs des colonisateurs espagnols, ne représentent que 7 % de la population. La minorité ayant la plus faible représentation sont les afroéquatoriens (les Mulattos et les Zambos) sont 3 %.

Bien qu'historiquement la population équatorienne fut encore concentrée dans les montagnes de la région de la Sierra (le haut pays du centre) il y a moins d'un siècle, la population est aujourd'hui assez équitablement répartie entre cette zone et la région de Costa (la plaine côtière).

La région de l'Oriente (la forêt amazonienne) est toujours très peu peuplée avec environ 3 % de la population sur environ la moitié du territoire, les peuples qui l'habitent sont ceux qui veulent rester à l'écart. Les noms de ces peuples sont Quechua, Shuar, Achuar, Huaorani, Siona, Secoya, Shiwiar, Zápara ou encore Cofan, il appartiennent à la représentation politique, Confédération des Nationalités Indigènes de l’Équateur (Conaie). Depuis les années 1970, le gouvernement autorise les compagnies multinationales pétrolières à exploiter cette région, il autorise aussi la déforestation et par conséquent cela a pu poussé de nombreux indigènes à quitter la région.

Dans ce pays, l'exode rural vers les grandes villes est important, en moyenne le taux d'urbanisation est de 63 %.

Évolution de la population[modifier | modifier le code]

Évolution démographique

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]