Démodécie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Chien avec démodécie

La démodécie ou gale folliculaire est une maladie de peau touchant le chien, due à l’infestation des follicules pileux par un acarien microscopique de forme allongée (vermiforme), appelé Demodex canis. Couramment nommée « gale démodécique », elle ne doit pour autant pas être confondue avec la gale sarcoptique, qui est une maladie provoquée par un acarien différent.

Ces acariens, les demodex canis, font partie de la flore normale de la peau des chiens où on les retrouve en très petit nombre. Ils sont transmis de la mère aux petits vers l'âge de 2-3 jours. Les chiens atteints de démodécie ont un nombre accru de ces acariens dans leurs follicules pileux. Cette maladie n'est pas contagieuse pour l'homme mais elle peut l'être pour les autres chiens, notamment s'il s'agit de chiots ou si leur système immunitaire est fragilisé.

La démodécie est due à une prédisposition héréditaire de ces animaux, causant une déficience temporaire et réversible de leur système immunitaire. Cette maladie touche surtout les jeunes chiens (entre 3 et 12 mois). Il arrive toutefois que des chiens âgés expriment la maladie soit à la suite d’une immunodéficience, soit secondairement à une autre maladie (dysendocrinie, atteinte tumorale).

Symptômes[modifier | modifier le code]

Les lésions dermatologiques principales lors de démodécie sont des pertes de poils circonscrites ou étendues. On observe aussi souvent des squames (pellicules). Parfois la démodécie est compliquée par l’apparition d’une surinfection bactérienne de la peau (on parle alors de pyodémodécie) ou par une réaction inflammatoire cutanée importante.

Ses formes[modifier | modifier le code]

Il existe plusieurs formes de démodécie :

  • La démodécie sèche ou démodécie localisée, qui se voit chez les chiots de trois à douze mois. Celle-ci se divise elle-même en une forme localisée (lésions sur les membres, au niveau des espaces inter-digités notamment, et sur la face, principalement autour des yeux) et une forme disséminée (dépilations diffuses, séborrhée, forte odeur cutanée...). En général, on n’observe pas de démangeaisons. Les chiens atteints de cette démodécie guériront, dans 90 % des cas, sans séquelle.
  • La démodécie généralisée, démodécie suppurée ou pyodémodécie. Cette forme grave survient lorsque la démodécie sèche se complique d’une infection cutanée bactérienne très importante. On note alors la présence d’une pyodermite profonde, ayant pour origine principale une infection par des staphylocoques. La peau devient suintante et se couvre de croûtes. On observe aussi des démangeaisons importantes et une hyperkératose. Il arrive que la maladie soit tellement grave qu’elle se répercute sur l’état général de l’animal. Le chien devient alors abattu, amaigri et déshydraté. Parfois, la mort survient.

Diagnostic[modifier | modifier le code]

Le diagnostic de la démodécie se fait à partir de l’examen microscopique de prélèvements obtenus suite à des raclages (grattages) cutanés.

Traitement[modifier | modifier le code]

Après identification du parasite, le traitement peut être soit oral (molécule spécialement orientée vers le Demodex) ou externe (bains d'acaricide). Dans un cas comme dans l'autre, le traitement est toujours assez long, allant de plusieurs semaines à plusieurs mois. Un contrôle régulier devra être réalisé en effectuant des raclages cutanés. Le traitement pourra être arrêté si on n’observe plus de parasites sur deux raclages réalisés à une semaine d’intervalle.

Notons que les récidives sont peu fréquentes (10 % des cas).

On recommande également de faire stériliser les chiennes atteintes de démodécie généralisée, car les changements hormonaux reliés à la chaleur ou à la gestation peuvent favoriser une rechute. De plus, le fait que cette maladie soit reliée à un problème héréditaire apporte une raison supplémentaire pour stériliser l'animal infecté.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :