Démence précoce

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Démence précoce
Classification et ressources externes
177 Eugen Bleuler 1911.jpg
Article d'Eugen Bleuler sur la démence précoce (1911).
Wikipédia ne donne pas de conseils médicaux Mise en garde médicale

La démence précoce (ou démence juvénile) désigne des états de désagrégation cognitive chronique et psychotique survenant habituellement au plus tard de l'adolescence ou chez les jeunes adultes. Le terme a été utilisé pour la première fois en 1891 dans sa forme latine ('Dementia praecox') par Arnold Pick (1851–1924), un professeur et psychiatre allemand de l'Université Charles de Prague[1]. Son diagnostic clinique décrit le cas d'individus atteint de troubles psychotiques ressemblant à l'hébéphrénie. Il a été popularisé par le psychiatre Emil Kraepelin (1856–1926) en 1893, 1896 et 1899 dans ses premières descriptions en tant que condition clinique et qui, plus tard, sera classifié sous le terme de schizophrénie.

Kraepelin différencie des états déficitaires, correspondants aux symptômes de catatonie et d'hébéphrénie (ces états deviendront sous la plume de Bleuler la schizophrénie) et des épisodes, correspondants aux symptômes de manie et de mélancolie, ce qui sera par la suite groupé en une psychose maniaco-dépressive.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Hoenig, J, Schizophrenia: clinical section". In Berrios, German E. ; Porter,Roy. A History of Clinical Psychiatry: The Origin and History of Psychiatric Disorders. London. pp. 336–48.,‎ 1995 (ISBN 0485 240114)

Voir aussi[modifier | modifier le code]