Démétrios Cantacuzène

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Dimítrios I Kantakouzinós (en grec : Δημήτριος Α' Καντακουζηνός ; 1343-1383), en français Démétrios Cantacuzène, fut despote de Morée. Membre de la famille impériale byzantine des Cantacuzène, il est le petit-fils de l'empereur Jean VI Cantacuzène, et le fils de Mathieu Cantacuzène, lui-même Empereur avant de devenir despote de Morée.

En 1379, le despotat de Morée, gouverné par Mathieu, tombe dans le giron des Paléologue en même temps que leur arrivée sur le trône impérial. Si Mathieu ne s'oppose pas au fait de laisser sa place à Théodore Paléologue, Démétrios qui espérait hériter de la province s'y oppose. Avec l'appui de la noblesse locale mais aussi de pirates turcs, il soulève le Péloponnèse qu'il dirige presque entièrement lors de l'arrivée de Théodore dans la province en décembre 1382[1].

Démétrios meurt vers la fin de 1383 ou au début de 1384, mettant fin à la révolte et permettant à Théodore de prendre le titre de Despote[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. S. Runciman, Mistra, Byzantine capital of the Peloponnese, p.56
  2. S. Runciman, Mistra, Byzantine capital of the Peloponnese, p.57