Délire Express

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Délire Express

Titre québécois Ananas Express
Titre original Pineapple Express
Réalisation David Gordon Green
Scénario Judd Apatow
Seth Rogen
Evan Goldberg
Acteurs principaux
Sociétés de production Columbia Pictures
Relativity Media
Apatow Productions
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Comédie
Sortie 2008
Durée 111 minutes (version originale)
117 minutes (non censurée)

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Délire Express ou Ananas Express au Québec (Pineapple Express) est un film américain réalisé par David Gordon Green et sorti en salles le 6 août 2008 aux États-Unis et le 3 décembre 2008 en France.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Dale Denton, 25 ans, a tout pour lui : un bon job, qui consiste à envoyer un avis juridique à une personne, sa petite copine, Angie, plus jeune que lui de sept ans et nage dans la drogue grâce à Saul Silver, son dealer, qui lui fait goûter une variété de cannabis nommée "ananas express". Mais la vie du jeune homme va basculer quand un soir où il doit faire une saisie au domicile d'un certain Ted Jones, Dale assiste à un meurtre en direct commis par Jones (qui s'avère être un truand) et une policière corrompue, Carol Brazier. Pris de panique, il part précipitamment en laissant tomber son joint contenant de "ananas express", que Saul est le seul à vendre en ville. Cet indice va alors remonter jusqu’à celui-ci et le témoin oculaire qui va l’entraîner dans une course effrénée contre les bandits qui les poursuivent pour les tuer.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Légende : VF : voix françaises VQ : voix québécoises

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

DVD et Blu-Ray[modifier | modifier le code]

Délire Express est sorti en DVD et en Blu-Ray le 6 janvier 2009 aux États-Unis et le 10 juin 2009 en France chez Sony Pictures Home Entertainment.

Les bonus du film sont [3],[4]:

DVD :

  • Possibilité de visionner la version cinéma et la version longue non censurée (la version non censurée intègre 4 minutes 26 de plus que la version sorti en salles)
  • Commentaire de l'équipe du film
  • Scènes étendues et alternatives
  • Bêtisier
  • Making-of
  • Liste des dégâts

Blu-ray :

  • Possibilité de visionner la version cinéma ou la version non censurée
  • Commentaire de l'équipe du film
  • Scènes étendues et alternatives
  • Bêtisier
  • Making-of
  • Liste des Dégâts
  • Le jeu du Délire Express
  • L'action de Délire Express
  • La Cabine Téléphonique
  • Line-O-Rama
  • Direct-o-Rama
  • Article N°9
  • Accès BDLive

Production[modifier | modifier le code]

Développement[modifier | modifier le code]

  • La source d'inspiration du film de Judd Apatow est le personnage qu'incarne Brad Pitt dans True Romance, de Tony Scott. À noter que Kevin Corrigan, qui incarne un des deux tueurs de Delire Express, a également joué dans True Romance.
  • Seth Rogen, également producteur exécutif de Délire Express, a confié au magazine Rolling Stone, qu'il misait au départ sur un budget de 50 millions de dollars pour le film, mais il a obtenu que la moitié à cause du fait que l'intrigue tourne autour du thème sensible de la drogue.

Casting[modifier | modifier le code]

  • À l'origine, Seth Rogen avait écrit le rôle de Saul pour le jouer lui-même, mais il a réalisé que James Franco, avec qui il avait travaillé dans la série Freaks and Geeks, serait plus adapté pour le jouer et serait plus drôle.
  • Dans une scène coupée du montage de la version cinéma - intégrée dans la version non censurée - on voit Troy Gentile (qui avait tourné dans une production de Judd Apatow, Drillbit Taylor, garde du corps) qui incarne le fils de Ted (Gary Cole). La seule scène où il apparait est une scène étendue où son père insulte le chef de la Triade.

Tournage[modifier | modifier le code]

Divers[modifier | modifier le code]

  • Le mot "fuck" et ses dérivations est cité 180 fois dans ce film.
  • Quand Dale et Saul se cache dans une forêt, on peut voir un autocollant, sur la voiture, sur lequel est écrit Beat it.
  • Le film fait un clin d’œil au groupe Cypress Hill : La scène où Dale est dans sa voiture et se fait appeler par sa copine on peut entendre la musique "Dr Greenthumb".
  • La date de naissance de Dale Denton dans le fichier de la police de Clark County est 14-04-82, celle de Seth Rogen est 15-04-82.

Réception[modifier | modifier le code]

Accueil critique[modifier | modifier le code]

Délire Express a reçu des commentaires généralement positifs de la critique avec une note de 68 % sur le site Rotten Tomatoes, basé sur 190 commentaires et une note moyenne de 6.3/10[5]. et une moyenne de 64/100 sur le site Metacritic, basé sur 37 commentaires[6].

Box-office[modifier | modifier le code]

Sorti le mercredi 6 août 2008 aux États-Unis, le film engrange 12 085 679 dollars de recettes. Au cours du week-end d'ouverture, il se classe deuxième du box-office américain derrière The Dark Knight avec 23 245 025 dollars, récoltant en tout 41 318 736 dollars. Le film a récolté 87 341 380 dollars de recettes aux États-Unis et 100 941 380 dollars de recettes mondiales.

En France, Délire Express passe totalement inaperçu en salles, étant projeté dans 61 salles de cinéma. Il a enregistré au total 8 235 entrées[9].

Distinctions[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]