Délié

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
À gauche, police comprenant des pleins et des déliés, contrairement à la typographie de droite.
Schéma de tracé de délié (a) et de plein (b) avec un calame (gauche) et une plume (droite)

Le délié désigne en écriture la partie la plus fine d’une lettre, par opposition au plein. Le délié correspond à la largeur de ligne d'une plume tirée horizontalement, et a été reproduit par les typographes pour la création de caractères.

Le délié est obtenu selon la position de l’outil d’écriture : avec un calame dirigé perpendiculairement à son axe ; avec une plume, dirigée latéralement ou en remontant, c’est-à-dire en exerçant peu ou pas de pression : le bec reste fermé et le trait est fin.

Quand le délié sert à lier une boucle au corps de la lettre, par exemple la boucle du bas du g, on parle de délié de jonction.

Bibliographie[modifier | modifier le code]