Délégation à l'information et à la communication de la Défense

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La délégation à l’information et à la communication de la Défense (DICoD), est un service du ministère de la Défense français créé en 1998 comme héritier du SIRPA, et qui est responsable de l’ensemble des actions de communication internes et externes destinées à parfaire la connaissance de la politique de défense de la France et contribuant à l’intégration des armées dans la Nation. La création de la fonction de porte-parole du ministère de la défense dévolue au délégué à l’information et à la communication - ainsi qu’au délégué adjoint - doit en outre permettre une communication institutionnelle régulière.

Structure[modifier | modifier le code]

La DICoD est située à l'École militaire, à Paris. Elle a été créée par un décret du 28 juillet 1998[1]. Quatre départements en assurent le bon fonctionnement :

  • Le département « Stratégie » est l’organe d’étude, de prospective, d’évaluation et de formation de la DICoD. Il propose et met en œuvre, entre autres, les principales actions de communication de la Défense.
  • Le département « Médias » est chargé d’assurer la veille des médias, d’impulser et de coordonner les actions conduites par la DICoD et les différents acteurs de la communication du ministère. En outre, il effectue l’analyse, à court terme, des retombées médiatiques participe à la constitution et au suivi des effectifs des officiers de communication opérationnelle de l’ensemble du ministère.
  • Le département « Création » est responsable de la communication à l’attention de tous les publics. Il élabore, édite et diffuse des documents d’information sur tous supports. Il analyse l’évolution des technologies d’information et établit des propositions d’emploi relatives à ses technologies. Enfin, il propose et organise la réalisation d’évènements destinés à valoriser le ministère de la Défense et ses objectifs. Il édite notamment le mensuel du ministère de la Défense Armées d'aujourd'hui et anime le site web du ministère de la Défense. En liaison avec le département « Stratégie », il édite également les documents de la collection « Analyse et référence »[2] (les comptes satellites de la Défense, Les enseignements du Kosovo, Contre vents et marées, l’action de forces armées : décembre 1999 et janvier 2000, etc.).
  • Le département « Administration » assure la cohérence des outils et moyens des organismes de communication de la défense. Il gére les principaux marchés et contrats publics de communication du ministere et conseille les organismes et services spécialisés dans leurs achats de prestations externes. Il est le correspondant du service d'information du gouvernement pour la politique d'achats de communication du ministere de la défense.

Il est l'expert juridique du ministere en matiere de droit de la communication, droit de l'image et droit de la propriété intellectuelle. Il assure en outre la tutelle de l'Etablissement de communication et de production audiovisuelle de la défense, ECPAD), établissement public administratif situé au fort d’Ivry, qui assure la production audiovisuelle et la mise en valeur des archives audiovisuelles du ministère de la Défense.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Décret no 98-641 du 27 juillet 1998 portant création de la délégation à l'information et à la communication de la défense, JORF no 172 du 28 juillet 1998, p. 11484, NOR DEFD9801650D, sur Légifrance.
  2. Analyses et références - Délégation à l'information et à la communication de la Défense, notice de collection ou de série no FRBNF36943989, catalogue Bn-Opale Plus, Bibliothèque nationale de France. Consulté le 20 mars 2009.

Lien externe[modifier | modifier le code]

  • La DICoD, sur le site du ministère de la Défense