Déisi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les Déisis sont un peuple de l'Irlande. Le nom Déisi qui signifie au sens propre « Peuple soumis ou Vassaux » est le nom porté pendant la période historique par deux populations d'Érainn l’une dans le royaume de Brega et l’autre dans le Munster.


Histoire[modifier | modifier le code]

Établissement des irlandais en Bretagne IVe Ve siècle.

La première est connue sous le nom de Déisi Breg ou Déisi Temro c’est-à-dire le « peuple sujet de Tara » parce qu’elle occupait un territoire situé juste au sud de l’ancien site de Tara. Au VIIIe siècle leur royaume est éclipsé par la montée en puissance de la dynastie d'Uí Néill du sud le Síl nÁedo Sláine bien que quand ces derniers tombent en décadence il réussissent à retrouver leur indépendance au XIe siècle. Leur renaissance ne résiste toutefois par à l’invasion des Anglo-Normands.

Plus importante est la population Déisi du Munster ou In Déis Bec (i.e les petits Déis) qui à l’origine formait une conglomérat qui s’étendait de l’extrême sud au nord de la province. Au IV ou Ve siècle une branche des Deisi de Waterford implante un royaume dans le Dyfed au sud du Pays de Galles où il reste au pouvoir jusqu’au Xe siècle.

Leur compatriotes irlandais se divisent au VIIIe siècle en deux : Les Deisi Muman ou Déis Deiscirt (Déis du sud) qui vivaient dans le comté de Waterford et le sud du comté de Tipperary et les In Déisi Tuaiscirt (Déis du nord) implantés à l'est de Limerick qui conquirent le sud du comté de Clare. Au début du Xe siècle ils adoptent le nom de Dál gCais puis revendiquent un cousinage avce les Eóganachta. Ils deviennent le plus puisant royaume d’Irlande sous le règne de Brian Boru.

Source[modifier | modifier le code]

  • (en) Seán Duffy, Ailbhe MacShamhráin, James Moynes Medieval Ireland: An Encyclopedia p. 204.