Déipyle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Dans la mythologie grecque, Déiphile, Déipyle ou Dipyle (grec moderne : Δείπυλη, Deipulē), fille d'Adraste et Amphithée, est la sœur d'Argie, l'épouse de Tydée et la mère de Diomède.

Lorsque Tydée et Polynice, exilés après l'expédition des sept chefs contre Thèbes, se réfugient à la cour d'Adraste, le roi d'Argos leur donne ses filles en mariage. Polynice épouse Argie et Tydée Déiphile. Leur fils Diomède deviendra un héros de la guerre de Troie.

Déiphile dans la littérature[modifier | modifier le code]

Au Chant XXII du Purgatoire (Dante Alighieri, Divine Comédie), Virgile, dans une conversation avec le poète latin Stace nomme ses autres compagnons du limbe (premier cercle de l'Enfer dans lequel sont placées les personnes qui, n'ayant pas reçu le baptême et se trouvant privées de la foi, ne peuvent jouir de la vision de Dieu mais ne sont néanmoins pas punies pour un quelconque péché), parmi lesquels se trouvent Déiphile et sa sœur Argie, Antigone et Ismène[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]