Dégradation de Strecker

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Strecker.

La dégradation de Strecker est une réaction organique qui convertit un acide alpha-aminé en aldéhyde en passant par un intermédiaire de type imine. Elle a été nommée d'après Adolph Strecker, chimiste allemand qui l'a observée pour la première fois en 1862.

La réaction originale observée par Strecker implique l'utilisation d'un alloxane comme oxydant[1]:

Strecker Degradation.png

Cette réaction peut se dérouler en utilisant de nombreux composé organique ou inorganiques[2].

La dégradation de Strecker est l'une des étapes de la réaction de Maillard.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (de) A. Strecker, « Notiz über eine eigenthümliche Oxydation durch Alloxan », Liebigs Ann. Chem., vol. 123, no 3,‎ 1862, p. 363-365 (ISSN 0170-2041, lien DOI?)
  2. (en) A. Schonberg et R. Moubacher, « The Strecker Degradation of α-Amino Acids », Chem. Rev., vol. 50, no 2,‎ avril 1952, p. 261–277 (ISSN 0009-2665, lien DOI?)