Défiguration

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Visage de Gao Rongrong, pratiquante du Falun Gong, défigurée après avoir été torturée par la police chinoise en 2004. Elle est morte en détention en 2005

La défiguration est l'état durant lequel une des zones au moins des plus visibles d'un individu est fortement altérée, par les effets d'une maladie, d'un handicap, ou par une ou plusieurs plaies.

La défiguration, plutôt causée par une condition bénigne, conduit souvent à des problèmes psychosociaux tels qu'une image du corps négative ; une dépression; des difficultés sociales, sexuelles et professionnelles ; préjudice ; et intolérance. C'est en partie dû au fait que l'individu ne se considère physiquement plus le même et qu'il peut à tout moment se démoraliser plus ou moins durablement. Un facteur additionnel affectant les victimes d'une défiguration est la réaction des autres personnes à leur égard. Des études ont démontré que la majorité des personnes tendent à être moins honnêtes, moins respectueuses et tentent même d'éviter tout contact avec les personnes défigurées. Les défigurations affectant généralement les zones visibles du corps comme le visage, les bras et les mains, les victimes de ces défigurations n'en sont que plus complexées.

La chirurgie plastique ou la chirurgie reconstructrice est accessible selon les individus défigurés.

Causes[modifier | modifier le code]

Les conditions de la défiguration incluent :

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Florence de Mèredieu, Les dessins d'Artaud, La Nouvelle Revue Française,N° 301, fév. 1978.

http://florencedemeredieu.blogspot.com/2009/08/les-dessins-dartaud.html

  • Florence de Mèredieu, "Figurer l'infigurable", in Antonin Artaud, Portraits et Gris-Gris, Blusson, 1984. Nouvelle édition augmentée 2008.
  • Florence de Mèredieu, "Figuration, défiguration, in Histoire matérielle et immatérielle de l'art moderne,Paris, Bordas, 1994; nouvelle édition augmentée, Larousse, 2008.
  • (fr) La Défiguration. Artaud, Beckett, Michaux. (ISBN 2-7073-1867-1). 128 pages

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :